Accueil » 2014 » novembre

Monthly Archives: novembre 2014

Pourquoi gémir au lieu d’agir…

La fin de l’année 2014 se rapproche. La fnacab a fété ses 20 ans. À cette occasion, contraint par les nécessités, nous avons créé un nouveau site dont le référencement a été parfait. Nous y avons associé le blog créé deux ans plus tôt. Nous lui redonnons vie progressivement. Tous ceux qui lisent ces lignes peuvent nous faire part de leurs idées, de leurs observations, et même de leurs critiques. Je vous engage à visiter le site et le blog:

→le site:  https://federationcontreabusbancaire.wordpress.com/

→le blog: https://fnacab.wordpress.com/.

Le site et le blog voient régulièrement le nombre de visites progresser. Le plus intéressant, c’est les statistiques disponibles pour analyser l’intérêt de nos publications. Elles permettent de mettre en valeur les thèmes les plus visités. D’ores et déjà, il est possible de tirer des enseignements.

En tête, on trouve la page sur les frais bancaires. Ce n’est pas étonnant et ça confirme que les frais bancaires sont une préoccupation partagée par un grand nombre. J’en reparlerai pas mais je vous conseille d’aller voir le site qui vous donne accès à une étude démontrant qu’ils sont facturés sur une base de 800€ à 1600 €:

https://federationcontreabusbancaire.wordpress.com/frais-bancaires/

Vient ensuite la rubrique « pièges à éviter ». Cette rubrique mérite son succès. Elle a pour but d’informer le lecteur d’avoir à respecté une hygiène de vie pour se mettre à l’abri des difficultés en adoptant un train de vie compatible avec sa situation financière. Cela signifie qu’il faut arrêter de vivre à crédit et au dessus de ses moyens, de considérer le banquier comme un ami ou comme une assistante sociale. Le banquier est un danger permanent.

Mais, direz-vous, comment faire une fin de mois quand on ne gagne pas suffisamment. Je réponds que le découvert n’est jamais la solution, ni le crédit. Ces deux alternatives sont une catastrophe. Le découvert est plus pernicieux que le crédit. Un crédit n’est justifié que dans quelques cas : achat d’immobilier, achat d’entreprise, achat de voitures et éventuellement travaux ou ameublement. Seulement à dose raisonnable c’est-à-dire ne dépassant pas un tiers des revenus disponibles. C’est votre capacité d’endettement. Pour la connaitre, soustraire de son revenu : les impôts, le loyer, les autres crédits et tous les frais incompressibles. Puis divisez par 3 le solde. La solution est dans le gagner plus par le travail. Mais, me direz-vous, le travail se fait rare et il est de plus en plus mal rétribué. C’est vrai et rien ne permet de penser que la situation va s’améliorer.

Les gouvernants français ont enfermé leur peuple dans un piège en masquant la vérité pendant plus de 30 ans. Ils ont remplacé la juste rémunération du travail par les aides sociales et le crédit à la consommation. Et aujourd’hui les conséquences sont là. Les aides sociales sont remises en cause et le crédit aussi… En effet, l’oligarchie dominante depuis 30 ans qui représente, théoriquement, les élites du pays a caché la vérité à savoir qu’avait été fait le choix, sans que le peuple n’ait été consulté ou informé, de la mondialisation. Et pour être compétitif dans la mondialisation, les petits revenus des salariés doivent baisser, ce qui permet d’accroitre la compétitivité laquelle profite essentiellement aux détenteurs de capitaux qui eux voient leur revenu explosé. Le drame c’est que droite et gauche dite de gouvernement s’entendent sur ce point et bien d’autres sur le dos de la classe moyenne et des salariés.

Comme une baisse brutale des revenus pouvait entrainer des troubles sociaux sérieux, deux soupapes ont été mises en place : les aides sociales et le crédit à la consommation. Mais ces deux béquilles vacillent elles aussi : l’État et les collectivités ont assuré par l’emprunt le fonctionnement du système mais l’endettement ne peut s’accroitre indéfiniment sans faire courir un risque de faillite à l’État français, faillite qui n’est peut-être pas lointaine; le crédit provoque des drames personnels par le surendettement des ménages et même dans de nombreux cas provoque la faillite des professionnels.

La solution n’est évidemment pas dans le crédit et surtout pas dans le trop de crédit. Vous tomberez dans une spirale infernale qui vous mettra à la merci de votre banquier et à “la rue”. Votre situation s’aggravera par accumulation des frais bancaires et des agios jusqu’à votre destruction financière. La vraie solution est, au lieu de gémir sans bouger, de s’engager contre le système afin d’exiger des revenus décents de sorte que chacun puisse vivre normalement de son travail. Oui, cela demande de se battre. Mais vous n’êtes pas seuls. C’est des millions de français qui sont concernés. Diffuser le cul sur sa chaise derrière un ordinateur n’est pas suffisant.

APPEL A LA BAISSE GENERALISEE DES SALAIRES!

C’est Mario Draghi qui lance cet appel pour sauver l’€…

Mieux que de longs discours, voici les propos de Mario Draghi : pour sauver l’euro, il va falloir sacrifier vos salaires.
« Le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi a appelé la zone euro à pouvoir répondre aux crises « par l’ajustement des salaires », afin de renforcer la viabilité de la monnaie unique. »

Et voici le lien qui permet d’en savoir + : ( CLIQUEZ ICI)

Quand les Français se réveilleront-ils? A quand le réveil? Ne soyons plus des mougeons: cliquez sur l’image pour l’agandir.

le mougeon

C’EST GRATUIT, PROFITEZ EN.

 Recevoir nos informations par mail: c’est gratuit.

Inscrire vos amis pour qu’ils reçoivent nos infos: c’est gratuit.

C’est gratuit pour ceux qui veulent rejoindre l’association pour créer une force puissante ou devenir bénévole actif. Ils ont accès gratuitement au service information juridique et au service assistance où que vous vous trouviez en France. Nous développons un service d’assistance et d’information à distance accessible où que vous vous trouviez en France.

Pour ceux qui ont un problème à régler, voir l’onglet adhésion. Ce n’est pas gratuit en raison des frais techniques.

 Vous voulez que çà change? alors bougez ou ne vous plaignez plus….et acceptez de voir vos comptes pillés, vos économies fondre et bientôt vos dépôts amputés.

affiche unissons

C’EST GRATUIT:  Nous aidez financièrement c’est possible sans sortir les sous de votre poche. Exemple: Thomas a versé 350€ à l’association alors qu’il est simple salarié avec un salaire très moyen et sans être adhérent. Voici l’action qu’il a menée ci dessous relatée dans notre flash-info n°31 de mars 2014 page 3.

Cliquez sur le lien : flash info n° 31 de MARS 2014

D’autres initiatives vous seront relatées prochainement.

C’est gratuit :Retournez le formulaire pour recevoir toutes nos informations au fur et à mesure de leur parution.

 

On est apolitique, mais pas sans idée…

On est apolitique mais pas sans idée…

Il faut qu’on le sache et qu’on le sache bien. La fnacab est apolitique mais ses membres ne sont pas sans cerveau. Toutes les opinions sont représentées.
Curieusement, on se retrouve tous d’accord avec quelques idées. L’actualité de ce jour 6 novembre 2014 me donne l’occasion de quelques réflexions.Trois informations ont attiré mon attention :
– les manifestations en Belgique.
– Les révélations luxleacks sur l’organisation de l’évasion fiscale des multinationales au Luxembourg.
– Les manifestations d’étudiants en Grèce.

– Les manifestations en Belgique démontrent un réveil des peuples européens du Nord. La Belgique ne va pas trop mal économiquement, en tout cas mieux que la France mais cela n’empêche pas son gouvernement de vouloir pratiquer l’austérité.
Ce qui est à remarquer, c’est le décompte des manifestants. Les organisateurs annoncent 120 000, la police annonce 100 000. On est très loin de la situation française ou généralement la police annonce 1/7 du nombre annoncé par les organisateurs. C’est une habitude particulièrement inacceptable; c’est français. On dénie la réalité. Je ne me prononce pas sur le bien-fondé ou non des revendications.
Un autre point me paraît intéressant : les syndicats semblent avoir un véritable plan de bataille : manifestations, grèves répétitives et grève générale. Une vraie stratégie de nature à faire plier l’État. Chez nous je ne vois jamais de stratégie. C’est peut-être que depuis de longues années une connivence existe entre les syndicats, certains partis politiques et les hauts fonctionnaires qui mettent en place une sorte de jeux de rôle sur le dos des citoyens. Il faut faire semblant de contester et il faut faire semblant de résister. Aussi a-t-on la situation qu’on mérite.

– Les révélations luxleaks sur l’évasion fiscale à grande échelle des très grosses entreprises dites multinationales est à rapprocher des salaires mirifiques et indécents que se versent leurs dirigeants. En organisant à très haut niveau et à très grande échelle l’évasion fiscale, les dirigeants de ces entreprises travail contre leur pays et contre les citoyens.

Les salaires mirifiques n’ont jamais été mérités parce que la majeure partie de ces dirigeants n’ont jamais rien créé. Très souvent, leur groupe a été victime de leur mauvaise gestion. Et si on les mettait avec une dotation de 10 000 € pour créer une entreprise, coupés de leurs relations, la plupart seraient incapables de s’en sortir..
Autrement dit, Bill Gates et sa fortune ne me gêne pas car il est un entrepreneur, créateur et pourvoyeur de richesse pour beaucoup, beaucoup de personnes à travers le monde. Les salaires des dirigeants du CAC 40 me gênent car ils n’ont jamais rien créé et bien souvent ils ont très mal géré certaines entreprises.

– Les manifestations d’étudiants en Grèce sont provoquées par, à priori, une précarisation de l’enseignement et une volonté de supprimer, le plus possible, l’enseignement gratuit ou très accessible financièrement au profit d’ un enseignement payant que seules des familles fortunées pourront se payer, ou celles qui peuvent contracter un prêt.
Cela me fait penser à la situation qui commence à se faire jour en France qui provoque des catastrophes sur le plan de l’individu et qui provoquera des catastrophes sur le plan de l’État. Savez-vous qu’aux États-Unis on parle du scandale des prêts étudiants qu’on compare à celui des subprimes et nombre d’observateurs se demande quant éclatera cette bulle.
Moins d’argent pour les étudiants sérieux mais plus d’argent pour les élus politiques et hauts fonctionnaire. Voilà la direction depuis quelques années.

Les Français ne bougent toujours pas… C’est extraordinaire.Voici quelques réflexions que vous n’êtes pas obligé de partager.

Nouvel article: Frais bancaires

En savoir + : http://fnacab.wordpress.com/frais-bancaires/

Promesses électorales respectées…ça existe mais pas en France.

Promesses électorales respectées…ça existe.OUI, mais pas en France.

C’est en Islande, une fois de plus; Qui est le seul pays à avoir poursuivi pénalement les banquiers.La promesse avait été faite durant la campagne électorale.L’Islande a annulé (encore une fois) une partie des emprunts immobiliers des ménages.

L’Islande est aussi le seul pays qui a tourné le dos aux banques et qui a gagné.

En savoir plus : http://fnacab.wordpress.com/

La main dans lepot de confiture…et la faillite!

Quelques uns se servent abondamment . Voir les liens ci dessous.

http://www.liberation.fr/societe/2014/11/17/je-montais-dans-le-bureau-je-posais-le-sac-dans-un-coin_1145029

http://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/0203942249217-hsbc-accusee-de-fraude-fiscale-grave-et-dorganisation-criminelle-1065113.php

L’ensemble des français vont éponger les dettes. Voir le lien ci-dessous.

http://www.economiematin.fr/news-les-signes-incontestables-de-la-faillite-en-cours-de-la-france