FNACAB

Accueil » Dons » Je suis un affreux français moyen, de surcroît autochtone…probablement populiste.

Je suis un affreux français moyen, de surcroît autochtone…probablement populiste.

Alain Bousquet   Et oui, peut être populiste! à vous de juger.

Depuis quelques jours, j’ai la furieuse envie de reprendre la plume mais mes occupations professionnelles limitent le temps dont je dispose. Par contre les sujets ne manquent pas. A tel point que j’hésite à choisir parmi les thèmes possibles. Finalement je choisirai celui du « populisme ». Ce mot est très à la mode. Vous l’avez tous entendu dans la bouche des partis « dits de gouvernement »pour qualifier certains de leurs adversaires. Et vous pouvez constater que les cireurs de pompes de l’oligarchie régnante reprennent en coeur l’imprécation. je veux parler des médias. Et pour cause ils profitent à plein du système.

Un peu d’histoire ne fera pas de mal. Ce mot vient du latin populus, peuple.

Historiquement, le populisme est un mouvement politique russe de la fin du XIXe siècle qui luttait contre le tsarisme en s’appuyant sur le peuple et en prônant la transformation des communautés agraires traditionnelles.

En politique, le populisme désigne l’idéologie ou l’attitude de certains mouvements politiques qui se réfèrent au peuple pour l’opposer à l’élite des gouvernants, au grand capital, aux privilégiés ou à toute minorité ayant « accaparé » le pouvoir… accusés de trahir égoïstement les intérêts du plus grand nombre.

Avouer que ce n’est pas si mal comme programme de vouloir obliger ceux qui gouvernent à agir dans l’intérêt du plus grand nombre.

Mais ceux qui gouvernent l’utilisent ce vocable comme une injure en lui donnant une signification très négative. Les populistes selon eux s’emparent des problèmes réels et préconisent des solutions simplistes alors que tout serait très complexe; c’est pourquoi, sans doute, aucun des grands problèmes n’ont été réglés en 40 ans.

Au regard de cette définition, j’ai bien peur de mériter le qualificatif de populiste. Rendez vous compte, j’ai la faiblesse de penser:

– que nos politiques, élus par des électeurs français, puisque pour le moment encore, il faut être de nationalité française pour voter, doivent se préoccuper que de ce qui est bien pour les français en écartant tout le reste. Je préconise « la Corrèze avant le Zambèze. »

– que nos hauts fonctionnaires, payés par nous , doivent avoir pour seule référence le bien de tout le peuple et pas seulement de l’oligarchie dont ils obtiennent leur promotion et leur prébendes.

– que collectivement le peuple est plein de bon sens même s’il est composé de bon nombre d’individus qui pris individuellement professent des théories sommaires. Qu’il est donc bon de l’écouter. J’ai souvent entendu dire dans nos campagnes que le climat changeait bien avant les écolos et les scientifiques sans que l’intelligentsia des villes n’y prête attention.

– que les habitants de nos campagnes sont plus proches des réalités de la vie que ceux des villes qui vivent dans le toujours plus et qui ne prennent plus le temps de réfléchir.

-que les dictons de la sagesse populaire de quelques pays que ce soit sont plus vrais que n’importe quel délire actuel; que ma grand mère avec son certificat d’étude en savait sur la vraie vie plus que nous qui oublions que la roche tarpéienne est près du Capitole.

-qu’en France, l’étranger doit vivre avec ses propres moyens chose que nous faisons tous quand nous quittons la France. Aucune assistante sociale pour assurer nos fins de mois.

-qu’il y en a marre de voir de belles « âmes »préconisées la charité avec l’argent des autres en l’occurrence celui de l’état qui appartient à tous et qui devrait servir qu’aux français; qu’il n’est pas interdit à ces bonnes âmes de faire la charité avec leurs propres deniers au lieu de les mettre en Suisse. C’est toute la différence entre l’humanitaire et la charité.

Les bonnes âmes peuvent d’ailleurs accueillir chez elles dans leur jardin ou sur leur balcon tous les déshérités de la terre à leur frais mais force est de constater qu’elles ne le font pas et pourtant beaucoup d’entre elles font partie de la classe des bobos nantis.

Les voilà qui se remettent à s’agiter pour les africains mais aucune ne propose d’accueillir. Avant, on aurait envoyé des canonnières devant les cotes syriennes pour remettre de l’ordre et faire cesser l’agression que constitue cet envoi massif de pauvres gens, aujourd’hui on dépense des fortunes pour ramener des malheureux bons uniquement à occuper des emplois subalternes qui disparaissent peu à peu du fait des progrès technique. C’est la main d’oeuvre qualifiée dont la France a besoin. Cette arrivée se fait au détriment des français autochtones sans qualification. Un populiste veillerait à  l’intérêt de ceux qui l’élisent et respecterait la volonté du peuple encore exprimée dans ce sondage: 59% des Français se disent défavorables au déblocage de moyens supplémentaires par l’Union Européenne pour accueillir les migrants fuyant les zones de conflit (cliquez ici).

Les « non »populistes, à savoir l’oligarchie régnante constatent, bien sûr, le désintérêt croissant du peuple pour le suffrage universel. Désintérêt qui est l’autre façon de voter contre l’établihsment donc contre eux. Constatant cela, l’intelligence serait, me semble-t-il, de prendre en compte l’avis du peuple de base.

Par exemple de ne pas faire voter par le congrès une modification de la constitution qu’un référendum a rejeté.

Par exemple ne pas déclarer: « mon ennemi, c’est la finance » et s’opposer à la mise en place d’une réglementation bacaire qui fait qu c’est la France qui en a le moins fait.

Si vous croyez cela, vous serez déçus. En effet, ils pourraient se remettre en question, réviser leur axe politique.

Non la seule solution envisagée, est le vote obligatoire. Depuis longtemps, ça les démange. Le droit de vote est un droit mais pas une obligation au même titre que tous les autres droits possibles que nous ne sommes pas obligés d’utiliser. Le contraire reviendrait à réprimer le droit de se désintéresser du débat politique dans lequel règne le mensonge et la tromperie.

Jamais non plus, ils ne se posent la question sur leur connivence. Car en fait ils ont la même politique parce qu’ils obéissent au même maître. Tout jeune déjà, ils ont été nourris au même mamelles. Ils ont été formatés. Il n’y a qu’eux qui savent ce qui est bien pour le peuple. Le peuple qui est au contact du réel, lui,  ne sait pas ce qui est bien pour lui. Cependant il voit tous les jours que rien ne marche bien rond.

Une grande partie de la droite UMP se sent trahie lorsque un des leurs est au pouvoir parce qu’il ne fait pas les réformes promises ou si peu. Une plus grande partie de la gauche pense de même parce qu’elle est carrément trahie par ses élus qui font la politique de la droite. Et comme la gauche est plus doctrinaire…elle se réfugie plus dans l’abstention.

En fait il est vrai de dire qu’il existe un socle d’idées communes partagées par une oligarchie qui profitent d’un système contraire aux intérêts de la classe moyenne et à celle des employés et salariés. Cette oligarchie se moque de tout sauf de ses intérêts et même de l’avenir du pays. Elle est mondialiste parce que cela lui profite. Peu importe la catastrophe vécue par les autres. Mais elle ne peut supprimer le peuple qui vote encore un peu. Elle doit maintenir un semblant de démocratie. D’où le jeu pervers des promesses électorales et de leur abandon dès l’élection passée.

Alors je préfère un populiste s’il se préoccupe du plus grand nombre.

J’ai trouvé sur un site suisse cette analyse sur la situation française qui m’a paru fort juste de Liliane Held-Khawam que je ne connais pas. Ces analyses sont pertinentes. Ce n’est qu’une partie de l’article. Croyez moi, il est intéressant. Lisez le(cliquez ici).

« Nous avons longtemps eu le privilège de bénéficier en Occident d’une gouvernance étatique qui s’intéressait à l’intérêt public. Ce temps est révolu. Même l’appellation « intérêt public » a muté pour devenir « intérêt général ». Les conflits d’intérêts et autres corruptions d’hier sont devenus « lobbying » par « souci » de « réalisme ». La protection des données personnelles a cédé la place à la « transparence » qui fait que des dossiers médicaux peuvent faire aujourd’hui le « buzz » sur Internet.

Triste monde dont les dérives incombent essentiellement à plusieurs générations d’élus qui n’ayons pas peur des mots ont trahi et continuent de trahir leurs électeurs.

Une schizophrénie règne dans le milieu de la politique contemporaine. La différence entre les discours officiels et les actes posés est criante. Dans les faits deux modèles de gouvernance cohabitent dans l’esprit des dirigeants. L’un est démocratique et promeut l’intérêt public. L’autre est oligarchique et fonde la gouvernance non plus sur des Etats-Nations mais sur le leadership privé de firmes transnationales. Nous nous trouvons actuellement dans une phase de transition entre ces deux modèles. Voilà pourquoi le double-discours de dirigeants politiques est une compétence professionnelle à part entière. A côté des promesses électoralistes sans lendemain, le modèle de référence de gouvernance qui prévaut est celui d’un monde globalisé. Que les élus soient de droite ou de gauche,ils déroulent un programme, des actes, et des règlements qui se réfèrent exclusivement à un mondialiste dirigé par le secteur privé des « firmes transnationales. Celles-ci ont pour mission de financiariser et privatiser la planète, ses ressources naturelles, ses infrastructures et ses productions. »

Lisez aussi cet article intéressant sur le sujet(cliquez ici) dont le titre est: « Les partis marginaux sont loin d’avoir le monopoles des usages populistes. »

Inscrivez en retournant le formulaire vous pour recevoir par mail nos publications. C’est sans engagement.

Publicités

Un commentaire

  1. Guillaume dit :

    LE DESIR NE TIENT JAMAIS SES PROMESSES
    Schopenhauer

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Recherchez par categorie

Contact Fnacab

Follow FNACAB on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :