FNACAB

Accueil » 2015 » décembre

Monthly Archives: décembre 2015

Tout le monde s’en fiche

Article paru dans les éconoclastes, publiés  /par Olivier Delamarche

"quand le sage montre la lune, le sot regarde le doigt"

« quand le sage montre la lune, le sot regarde le doigt »

Encore une fois cet adage se vérifie, le doigt en question étant Madame YELLEN, le « cerveau » en chef de la FED. Tout le monde ne parle que d’elle depuis des mois ainsi que de ses frères jumeaux, Monsieur Draghi pour la BCE, Monsieur Kuroda au Japon et Monsieur Zhou XIAOCHUAN pour la Chine. Cette belle brochette d’incompétents notoires dominent le monde et disent à tous, les banquiers, gérants, stratégistes, économistes de la planète ce qu’il faut penser, faire et dire.Vous pensiez que ces gens-là s’occupaient de l’économie mondiale… Que nenni !!!

Du chômage, de la croissance, de vos revenus, de votre pouvoir d’achat ?

Pas du tout !!! Ils s’en contre f… Ils voient beaucoup plus loin que ça, leur salaire dans la banque ou le grand fond d’investissement qu’ils intègreront après avoir mis l’économie mondiale par terre, juste renvoi d’ascenseur après des années passées à gonfler les primes perçues par leurs futurs employeurs1.

Hier, nous avons eu la réponse à la question qui occupe les têtes vides de la planète finance depuis maintenant deux ans : « La FED allait-elle monter ses taux directeurs de 0,25 % ? ».

Elle l’a enfin fait.

Pourquoi ?

Pour que Madame YELLEN ne passe pas pour une idiote.

L’économie américaine est-elle tellement en surchauffe qu’il faille la calmer ? Bien sûr que non, c’est une opération marketing uniquement pour montrer au marché que l’on peut faire confiance à la Banque centrale américaine. Madame Yellen, qui de son aveu même, n’a jamais fait une anticipation exacte, prévoit une accélération de la croissance américaine alors même que tous les chiffres publiés montrent qu’ils se dirigent vers une récession, ou plutôt qu’ils n’en sont jamais vraiment sortis.

Alors que se passe-t-il pendant ce temps dans le monde réel ?

Dans le monde réel, 94 millions d’américains en âge de travailler ne travaillent pas ; 50 millions d’américains vivent avec des coupons alimentaires ; les emplois créés depuis 2008 sont en grande majorité à temps partiel dans la classe d’âge au-dessus de 55 ans et à faible rémunération ; la production industrielle est en baisse (- 0,4 en octobre, – 0,6 en novembre ) ; le déficit budgétaire reste important ce qui veut dire que l’Etat américain s’endette de 4 ou 5 pour faire 1 de chiffre d’affaires et gonfle dès lors année après année le stock de dettes ; la consommation n’est soutenue que par :
•les dépenses obligatoires engendrées par le programme OBAMA CARE comme si en France nous rentrions les cotisations sécu dans la consommation,
•une explosion des prêts étudiants pas toujours attribués à des étudiants et dont le taux de défaut ne cesse de croitre,
•des « subprimes » version automobile qui ne seront eux non plus jamais remboursés.

Cette croissance annoncée, répétée, marquetée n’est qu’illusion.

Dans le monde réel, les Japonais, qui en sont à leur douzième Qantitative Easing, dont la monnaie a baissé de 65 %, publient des chiffres économiques montrant qu’ils s’enfoncent jours après jours dans une dépression sans fin. Les derniers chiffres publiés montrent une chute de 10,2 % des importations et une chute de 3,3% des exportations. Cette politique économique qui a ruiné le Japon est aujourd’hui appliquée partout dans le monde par les incompétents cités plus haut !!

Dans le monde réel, tous les indicateurs de commerce mondial sont au rouge vif, Baltic Dry Index (477) au plus bas, Harpex (366) au plus bas, cours des matières premières au plus bas, activité chinoise qui continue de chuter.

Dans le monde réel, en France, la production industrielle chute, le chômage augmente à des niveaux jamais vus malgré tous les artifices comptables utilisés par nos dirigeants.

Dans le monde réel, la Grèce s’enfonce tous les jours un peu plus, au point que les grecques se prostituent pour manger. Vive l’Euro !

Dans le monde réel, l’Espagne, qui au dire de Monsieur Rajoy, connait une reprise de sa croissance, a en fait inclus la prostitution et la drogue dans son PIB, institué une prime à la casse pour relancer le marché automobile, alors que dans tous les pays dans lesquels cela a été pratiqué ce fut un échec. Ces mesures sont évidemment financées par du déficit budgétaire. Le chômage reste en outre à des niveaux insoutenables (plus d’un quart de la population).

Dans le monde réel, l’Italie est depuis plusieurs années en récession et n’en sort pas.

Dans le monde réel, l’Allemagne, qui était considérée comme le moteur de l’Europe, montre de graves signes de ralentissement.

Dans le monde réel, le Brésil, entré dans une forte récession, doublé d’une crise politique, ne trouve rien de mieux, après avoir dépensé beaucoup d’argent pour l’organisation de la coupe du monde de Foot, d’en dépenser encore plus pour les jeux olympiques.

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive car malheureusement beaucoup trop longue.

Russie, Argentine, Venezuela, Moyen Orient, Afrique… Veuillez accepter mes excuses !!

Pour finir, je vous livre mes perspectives pour l’économie réelle pour les temps à venir.

Poursuite de la dégradation dans toutes les zones géographiques assortie de tensions sociales graves et de tensions géopolitiques qui aboutira à une dépression mondiale et un « reset » financier. Plus tard, il faudra trouver un nouveau modèle économique, monétaire et financier, et surtout changer les guignols en place. « On ne résout pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendrés » Albert Einstein

D’ici là, bonnes fêtes de Noël !!

Oups, je n’ai pas respecté le principe de Laïcité !!

1PIMCO, le plus grand fond obligataire du monde vient d’engager Mr Bernanke, Mr Trichet, Mr Gordon Brown et il y a fort à parier qu’il restera une petite place pour Mme Yellen.

Olivier DELAMARCHE

http://leseconoclastes.fr/2015/12/tout-le-monde-sen-fiche/

 

flash-info nov déc 2015

Toutes les nouvelles sur les actions en cours et celles abouties

zomg

Cliquez ICI : flash-info nov déc 2015

Le pillage des comptes commence…

Après Chypre, c’est en Italie…Pour la France ce sera possible à compter du 1 Janvier 2016.(ordonnance d’août 2016).

sans-titre

« On appelle « bail in » la procédure par laquelle en cas de difficultés d’une banque, on prend l’argent de ses créanciers afin de la sauver. Les dépôts bancaires sont une créance. Ceux qui ont un compte en banque sur lequel ils ont de l’argent sont des créanciers de cette banque, donc ils seront appelés en cas de besoin, à renflouer cette banque. Leurs avoirs seront amputés.

Si la banque est en difficulté, c’est parce qu’elle a commis des opérations risquées, spéculatives au profit de ses actionnaires, de ses managers et de son encadrement supérieur. Vous, vous n’avez pas bénéficié de ces opérations spéculatives ; votre rémunération en banque est nulle et au contraire, on vous prélève des frais à chaque occasion.

Quand les problèmes ne se manifestent pas, tous ces gens encaissent, s ‘enrichissent, vivent dans le luxe. Quand, cela va mal, ils ne remettent rien au pot, ne remboursent pas, c’est à vous que l’on demande de les renflouer. Dans renflouer, il y a « flouer », vous me comprenez. C’est la privatisation des gains et la socialisation des pertes.

Les propriétaires des banques sont des ploutocrates qui veulent la rentabilité maximum sur l’argent qu’ils ont investi, ils veulent beaucoup de profits en misant le minimum, c’est à dire en ne mettant que peu de capital dans la banque. Les capitaux propres de toutes les banques ont insuffisants et les comptes, les bilans sont faux. On n’évalue pas les choses à leur vraie valeur, mais à une valeur de convenance. En effet les mauvaises créances ne sont pas évaluées à leur juste valeur et si elles l’étaient, alors les fonds propres seraient réduits à due concurrence des pertes et amputations. Il y a des centaines de milliards de créances douteuses en Europe, dont près de 300 Milliards en Italie. On connait le chiffre Italien parce que le gouvernement se bat avec les autorités Européennes pour avoir le droit de créer une « bad bank », une banque pourrie dans laquelle il mettrait toutes les mauvaises créances pour les restructurer et alléger le bilan des banques des kleptos. On leur ferait un cadeau colossal pour qu’elles consentent à nouveau à faire leur métier : prêter !

Lire l’article en entier sur le site d’Olivier Demeulenaere

J’ai le choix entre la mort ou le combat.

Activ cours nov 2015

Nous venons de recevoir la gérante de la société ACTIV formations, entreprise de Grasse (06) qui nous informe du coup de poignard dans le dos donné par ses deux banques.

Catherine Brun nous raconte…

J’ai créé mon entreprise en 1999 avec un emprunt de 120 000 FF (27 000 €) que j’ai totalement remboursé en 5 ans et depuis nous investissons régulièrement pour améliorer les services proposés à notre clientèle et pour être toujours au fait des dernières technologies. Je vis des seuls revenus de la société, qui emploie 2 à 3 salariés et une équipe d’une douzaine de formateurs indépendants réguliers. Sur les 3 dernières années notre CA est resté stable à environ 300 000 € et nous avons toujours tenu tous les engagements pris auprès des fournisseurs, des administrations et des établissements financiers.

Cette année l’état français a cru utile de faire une réforme de la formation professionnelle, la troisième en 10 ans, qui aurait pu être intéressante, mais qui a été bâclée et a occasionné à toutes les entreprises de la branche un début d’année très difficile. Maintenant tout est rentré dans l’ordre et tout tourne à nouveau normalement.

Je suis cliente du Crédit Mutuel depuis 2011 avec une autorisation de découvert de 20 000 €. Cet été, pour des raisons que j’ignore, le Crédit Mutuel a voulu passer mon autorisation de découvert à 15 000 €, puis en octobre à 18 000 €. J’ai refusé de signer le document qu’il demandait. Sanction : suppression totale du découvert. Une véritable agression.

Question: est-ce votre seule banque ?

Mon établissement bancaire principal est la Société Marseillaise de Crédit – Crédit du Nord où je suis cliente depuis la création. Là aussi j’avais une autorisation de découvert de 40 000€ qui a été diminué à 35 000 € en janvier 2015. Elle vient aussi de dénoncer l’autorisation de découvert. Et de surcroît elle prétend facturer sa lettre informatique à 319 € de l’heure.

J’ai le choix entre la mort ou le combat. Je choisis le combat.

Commentaire de la FNACAB :

Tout d’abord, bravo. On ne vous laissera pas mourir.

Étant en rapport avec de très nombreuses entreprises, nous savons que beaucoup ont eu à vivre ces injustices. C’est pourquoi la FNACAB a décidé de soutenir ACTIV Formations et d’appeler à la mobilisation générale d’abord locale puis régionale. L’état doit mettre en place des garde fous pour protéger les entreprises de telles décisions qui les détruisent.

La banque centrale européenne inonde d’argent, depuis des mois, les banques qui, elles, axphyxient l’économie réelle. C’est 18,3 milliards d’€ qui sont prêtés prochainement à 0,05% après un plan de 60 milliards d’€/ mois depuis mars.

« Lors du précédent prêt en septembre, la BCE avait prêté 15,6 milliards à 88 banques, et lors du prêt de juin, près de 74 milliards d’euros avaient été alloués à 128 banques, pour tenter de relancer l’économie toujours fragile de la zone euro. »

 En savoir +

Nous vous tiendrons au courant prochainement des actions qui vont être organisées si vous souhaitez avoir plus de précisions ou participer à cet élan. Inscrivez vous.

 

le silence assourdissant sur le référendum danois du 3 décembre 2015

 C’est un évènement important….ce référendum organisé au Danemark pour plus d’Europe, rejeté par les danois. L’originalité, c’est l’alliance de tous les opposants pourtant très opposés sur le plan politique mais unis pour dire non.

ob_ba15dd_daenemark-country-2

Voici l’article de Jacques Sapir

« Le référendum qui s’est tenu au Danemark le jeudi 3 décembre, et qui a vu la victoire du « non » et des eurosceptiques, continue de soulever des interrogations multiples. La première concerne le faible retentissement médiatique de ce référendum. Assurément, nous sommes en campagne électorale en France. Mais, ce quasi-silence des médias est un objet d’étude à lui tout seul. La seconde interrogation porte sur le sens qu’il convient de donner à ce référendum. On voit bien que, dans les rares commentaires à son sujet on parle de « questions techniques ». Techniques, elles l’étaient assurément. Mais il faut être bien naïf, ou bien de mauvaise fois, pour ne pas se rendre compte que, derrière cette dimension « technique » la véritable question portait sur le processus d’intégration européenne. » Lire la suite sur le blog de Jacques Sapir.

Reportage en image sur notre assemblée générale 2015

Comme si vous y étiez…

L’assemblée générale de la FNACAB a été réunie le 29 Novembre 2015. Les comptes ont été examinés et approuvés. Le bureau a été renouvelé pour un an.

NICE MATIN a couvert l’évènement après l’avoir annoncé dans ses colonnes. Un résumé de cette assemblée générale a été publié dans toutes ses éditions ce qui est très important et ce dont nous les remercions. En effet, nous avons échappé au morcellement de l’information. Nos adhérents sont nombreux dans tout le département et bien au-delà puisque la FNACAB compte des adhérents sur un plan national dans quasiment tous les départements de France. L’article de Nice matin, toutes éditions, du lundi 30 novembre 2015.

nice matin AG 2015

Article de Nice matin paru dans toutes les éditions du 06.

Rapport moral du Président

Depuis 21 ans nous nous battons contre les abus bancaires. Sur le plan individuel, nous obtenons de nombreux succès puisque nous avons fait récupérer 1 millions d’€ cette année qui s’ajoutent à ceux des autres années ( 16 millions d’€ au total).

Mais sur la plan des réformes réglementaires, peu d’évolutions si ce n’est quelques adaptations marginales. Les citoyens sont livrés par les politiques aux abus du système bancaire.

Nous venons d’apprendre les nouveaux projets du système pour vider les comptes bancaires avec l’accord des gouvernements. Le seul espoir réside dans la révolte des clients et la mobilisation tant il est vrai qu’aucun système ne peut avoir le peuple tout entier contre lui.

Vous avez vu les victoires qui ont été remportées, encore ces derniers mois, et avec quelle facilité cela a été acquis lorsque nous nous unissons pour agir. Tous les succès remportés par la FNACAB le sont non pas parce qu’elle a une science particulière mais parce qu’elle dispose de militants qui manifestent contre le système en soutenant les victimes qui veulent bien confier se battre.

Mais ce ne sont que des victoires éparses, au coup par coup, les abus bancaires en général continuent et même se multiplient.

Le plus grave, aujourd’hui, c’est ce qui est préparé pour l’avenir qui repose sur 4 initiatives qui sont déjà mises en œuvre pour certaines d’entre elles :

DSC04439 AG 2015

Da gauche à droite, sur la photo: Olivier Bris, secrétaire; M Alain Bousquet, président; Alain Garris, trésorier.

Quatre informations récentes n’ont pas été traitées à hauteur de leur importance alors qu’elles vont impacter très sérieusement votre vie très prochainement; si les décisions sont prises, c’est qu’on prévoit de les utiliser. Il s’agit:

  1. des frais de tenue de compte pour tous.Pour en savoir +
  2. des taux d’intérêts négatifs. ICI plus d’infos sur les taux négatifs.
  3. de la ponction généralisée des comptes bancaires en cas de crise. Et on annonce que la prochaine va être énorme. ICI plus d’infos le pillage de vos comptes.
  4. la disparition des espèces.

A Chypre, les déposants qui disposaient de plus de 100.000 euros ont perdu 40% de leur argent déposé auprès de la Banque de Chypre, et 60% de leur argent déposé auprès de Laiki.

Le tout sera rendu plus efficace et rentable pour l’oligarchie financière avec la disparition des espèces sur laquelle elle travaille aussi assidument.“Sans le cash, il suffira d’un “clic” pour que votre argent soit bloqué ! ICI pour plus d’infos. Et pour qu’ils se servent sur vos comptes comme à Chypre. Or, il faut le savoir l’effondrement du système financier est pour très bientôt selon la plupart des spécialistes sérieux. ICI plus d’infos.

Ceux qui me diront mais je n’ai pas 100 000€ ne doivent pas oublier les taux négatifs appliqués à l’argent déposé en banque et les frais prélevés surtout sur les petits comptent parce qu’ils n’ont pas la puissance pour se défendre.

DSC04438 AG 2015

Sur la photo le bénéficiaire du dernier succès.

Notre adhérent, bénéficiaire de note dernier succès était présent. Voici son témoignage.

Nous allons organiser cette année des petits groupes d’action et de réflexion qui se réuniront librement et prendront des initiatives légales bien sûr. Ils démultiplieront, je l’espère en tout cas, les actions de mobilisation pour dénoncer le système.

DSC04437

Une partie de l’assistance qui s’est déclarée prête pour des actions légales et voyantes.

Je remercie tous ceux quoi sont présents, ceux qui ont déjà offert leurs services et par avance, ceux qui nous rejoindrons.

Alain BOUSQUET
Président

Chapeau Mr Poutine si c’est confirmé.

 

COP21: Les agapes parisiennes refusées par Vladimir Poutine

dinerdecons.jpg

Ces colloques internationaux ou on aime parler de « sauver la planète » sont en général un prétexte pour nos chers dirigeants et leurs suites de se promener et de goûter aux joies des pays visités.

On se souvient des frasques des agents du Secret Service d’Obama avec des prostituées à plusieurs reprises. Mais les présidents eux-mêmes ne dédaignent pas quelques joies matérielles… Aux frais du contribuable bien sûr.

C’est ainsi qu’au COP21 à Paris, Hollande a invité Obama dans un restaurant chic parisien, l’Ambroisie. On ne connaitra pas le prix du menu, le site internet du restaurant faisant pudiquement l’impasse sur ce détail. Notons d’ailleurs que ce repas se tenait le jour de l’ouverture en France des « Restaus du coeur ». Rien de tel qu’un bon banquet pour célébrer la gamelle gratuite des « sans dents »!

Bref! Hollande avait donc invité ceux à qui il est, selon lui, l’égal: Hussein Obama et Vladimir Poutine. Si le führer noir a sauté sur l’occasion en décidant de faire une escapade en convoi (une trentaine de voitures seulement) à travers paris pour rejoindre le restaurant en déclenchant ainsi des embouteillages mémorables même pour les standards parisiens, Vladimir Poutine a décliné l’invitation. En exclusivité, voici le texte intégral du très court message ayant été transmis à Francois Hollande.

« Par respect pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015, considérant qu’il serait malsain de festoyer en cette période de deuil, le Président Poutine est au regret de décliner votre invitation. »

Selon certaines informations, ceci n’a pas gâché la fête d’Obama, Kerry, Hollande, Fabius, et Royal.