FNACAB

Accueil » actions Fnacab » Le crédit agricole torture Pauline…

Le crédit agricole torture Pauline…

Combien sont ils à vivre ces tortures modernes infligées par le système bancaire au quotidien ? C’est le cas de tous les français dont les ressources  permettent seulement de ne pas devenir SDF. Combien sont-t-ils en France: 5 à 6 millions. Tous les jours ils subissent le supplice que subit Pauline qui nous a appelé au secours le vendredi matin 12/5/17. Elle est coincée chez elle, n’a pas pu aller travailler ( elle habite à Arles et travaille à Avignon ) ne pouvant mettre de l’essence dans sa voiture en raison du comportement de sa banque qui lui a prélevé abusivement des frais sur son compte sans pitié, sans recherche de solution et au mépris  des dispositions réglementaires imposées aux banques pour éviter ces excès. Ces français connaissent bien le système. Ils trouvent une petite somme pour mettre le compte à jour et aussitôt la banque prélève des frais sanction. Le compte redevient négatif. Et comme, dans ce genre de cas, le client ne dispose que d’une carte à débit immédiat, il est piégé. Il ne peut même plus dispos de 20€ pour des besoins de première nécessité. Et comme il n’y a plus d’interlocuteur pour ces pauvres gens, ces drames humains se succèdent jusqu’à détruire psychologiquement les plus forts. (Voir l’étude médicale parue récemment) Voila la France profonde d’aujourd’hui, celle qu’on ne voit pas.

A ce problème s’ajoute la crainte de perdre son emploi. Elle raconte dans sa lettre son calvaire d’autant plus grand qu’elle a perdu son fils de 20 ans dans un accident et qu’elle en est malade. Elle en est à vendre les quelques affaires ayant appartenu à son fils décédé.

« Voici mon histoire je suis titulaire d’un compte depuis mes 18 ans au Crédit Agricole parce que mes parents y étaient sur Tarascon puis sur Maussane les Alpilles puisque ma vie privé m’a fait vivre quelques années sur le petit village « Le Paradou » en couple. J’y ai eu mon fils qui s’est tué dans un accident de voiture en 2013 à l’âge de vingt ans .

Vous vous doutez bien que la vie n’est pas facile et que le travail que j’exerce ne peut se faire que sur des grandes villes Arles n’offre aucune opportunité dans mon domaine Après 23 ans de postes saisonniers en usine d’appertisation sur Tarascon voyant que je ne serai jamais titularisée en 2009 j’ai changé de profession avec un petit cap d’employée de bureau dactylographe enrichi de formation en bureautique et informatique , j’ai changé mon fusil d’épaule pour commencer une carrière dans le télé marketing téléphonique avec le montée en puissance du photovoltaique puis de l’isolation thermique j’ai acquis toutes les techniques de phonning en BtoB et BtoC.
je me suis spécialisée dans le BtoB parce que c’était plus intéressant  et ma qualification est passée de télé prospectrice à télé conseillère puis Assistante Commerciale sédentaire.
Voilà depuis le décès de mon fils j’essaye de travailler j’étais en CDI lorsque l’accident a eu lieu et licenciée juste un an après depuis je travaille en alternance par le biais de LIP INTERIM Avignon l’année dernière à temps partiel et cette année je cumule deux temps partiels sur le même site Technopole d’Agroparc Avignon pour m’en sortir.
J’ai donc un compte avec un découvert autorisé de 300 euros et cela se passait bien sauf que avant de prendre ces deux emplois j’étais indemnisée en ARE c’est à dire 1056 euros par mois versé le 1 de chaque mois inutile de vous dire que au vue de l’augmentation constante du cout de la vie c’était insuffisant et que le découvert autorisé toujours couvert le 1 er du mois était utilisé.
Hors en Interim malheureusement vous êtes payé le 12 de chaque mois et même si bien rémunérée (11,50 e/H + 6 e de déplacement / jour) en démarrant cela  a été difficile donc tout le mois d’ avril qui vient de s’écouler j’ai demander à LIP Interim des acomptes sauf que la banque a rejeté des prélèvements sepa avec des frais puis les a recrédités à des périodes pour me faire dépassé mon découvert et pouvoir me prendre des frais de dysfonctionnement ou irrégularité 
pour exemple avant le 5 mai sur mon relevé je suis à découvert de presque 300 euros pour ne pas dépasser j’ai obtenu un virement de Lip Interim de 120 euros qui tombe sur mon compte le 5, le 6 il me retire 100 euros pour frais d’irrégularité de compte ce qui me place au dessus de mon découvert et dans la foulée se présentent encore des prélèvement sepa donc cela engendre encore des frais de rejet et commissions;
Ma conseillère me dit que mon compte était à découvert 34 jours donc automatiquement le découvert est supprimé et là j’en suis réduite à ne plus pouvoir retirer ne serai ce que 40 euros d’essence pour aller travailler toute la semaine. 
Hier mon découvert était de 39,90 e et là il augmente à vue d’oeil je lis en ligne 79 euros, je n’en peux plus la vie est tellement difficile mon fils était ma raison de vivre c’est dur de vivre avec cette douleur !
J’ai demandé à mon employeur un autre acompte mais j’ai peur de ne pas l’obtenir  et de perdre mon emploi !
A l’heure ou je vous écris je ne peux pas retirer pour faire le plein de ma voiture , je ne peux pas renouveler mes médicaments et je ne peux pas payer mon loyer (la Caf m’a supprimé l’APL 156 euros calcul basé sur des revenus que je n’ai plus de 2015)
Et j’ai un contrôle chirurgical à subir à Nîmes le 24 ayant subi une double intervention en février dernier.
Voilà vous savez tout de ma situation, »
Depuis que les banques ont inventé les frais bancaires, qui n’existaient pas avant 1986, et qui sont totalement abusifs, pour les raisons exposées sur ce site, les situations de ce genre et plus graves encore se sont multipliées entraînant des conséquences humaines et économiques graves. Aujourd’hui puisque les bobos-gauchos-mondialistes ont porté à la tête de l’Etat le candidat soutenu par les milieux financiers, les choses ne peuvent que s’aggraver. Et ne comptez pas sur les lois, nous sommes des « sans droits ». Seule l’insurrection pacifique peut nous sauver. Mobilisons nous pour l’aider.

Pour joindre Pauline et l’aider:

paulseb157@aol.com
Publicités

4 commentaires

  1. […] via Le crédit agricole torture Pauline… — FNACAB […]

    J'aime

  2. James torres dit :

    Moi c la caisse d’épargne qui as tenter de m’impressionner , avec visites d’huissiers menaces et j’en passe . Nous victimes des banques malhonnete même la justice se fou de nous

    J'aime

  3. maryse chauvin dit :

    je suis dans le même cas que Pauline

    J'aime

  4. Lorsque nous avons a la Caisse d’Epargne un ancien et bon placement a 3% sur le Plan Epargne logement , ils ne donnent plus l’extrait de compte Annuel , et vous harcèlent pour que vous le résiliez , avec les mensonges :  » Il est arrivé a terme  » , alors qu’on a le droit de le garder indéfiniment .
    J’ai 79 ans et c’est insupportable , la société Française est anesthésiée et ne réagit plus a rien . Je vous plains sincèrement …………

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Recherchez par categorie

Contact Fnacab

Follow FNACAB on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :