FNACAB

Accueil » Dons » La BPCE serait la pire de toutes selon « 60 million de consommateurs

La BPCE serait la pire de toutes selon « 60 million de consommateurs

Stats du Site

  • 217 426 visites

Cliquez pour recevoir gratuitement nos publications.

Rejoignez 110 autres abonnés

Stats du Site

  • 217 426 visites

Stats du Site

  • 217 426 visites

Alors que nous sommes en train de mettre la dernière main à notre FLASH INFO de septembre une information nouvelle est tombée concernant les frais bancaires. Cette information témoigne de la véracité de nos propos sévères sur la tarification des frais. Cette nouvelle étude démontre que la BPCE (le groupe Banque populaire-Caisse d’épargne) applique un mode de facturation qui lui permet de surfacturer les incidents de paiement. Elle est pire que les autres.BPCE

Voici l’article du journal la Voix du Nord: »60 millions de consommateurs, en partenariat avec l’Union nationale des associations familiales (UNAF), a mis au jour une drôle de pratique au sein de deux établissements bancaires : la Banque populaire et la Caisse d’Épargne.

Selon 60 millions et l’UNAF, les deux banques prendraient comme référence le solde de fin de journée du compte bancaire de leurs clients pour traiter les opérations débitrices des dernières vingt-quatre heures. Conséquence : « Si le compte termine la journée dans le rouge, la banque considère alors que tous les paiements de la journée sont en incident, y compris ceux qui se situaient dans le vert au moment où ils ont été effectués ! » explique 60 millions sur son site internet. Une pratique qui persisterait depuis novembre 2017.

Grâce à ce stratagème, la banque ponctionne sur le compte de ses clients autant de commission d’intervention (de 8 euros l’unité) que d’opérations dans la journée où le compte finit dans le rouge. Et ceci même si ce dernier était créditeur lorsque l’opération a été effectuée. « Une pratique illégitime et, selon notre interprétation, illégale », dénonce 60 millions.

Au début du mois, le gouvernement a demandé aux établissements bancaires de limiter les frais facturés aux clients les plus fragiles, en les plafonnant à 200 € par an.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Recherchez par categorie

Contact Fnacab

Follow FNACAB on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :