Accueil » Dons » Editorial: Que peut-on faire face à l’ampleur d’un problème?

Editorial: Que peut-on faire face à l’ampleur d’un problème?

Stats du Site

  • 303 899 visites

Cliquez pour recevoir gratuitement nos publications.

Rejoignez 155 autres abonnés

Stats du Site

  • 303 899 visites

Stats du Site

  • 303 899 visites

Un beau colibri

Editorial par Me Alain Bousquet, président de la fnacab

C’est la grande question que l’on se pose généralement face à l’importance d’une tâche. Et chacun de dire: qu’est ce que je peux y faire avec mes faibles moyens. Aussi je vous propose de lire la légende du Colibri..

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! « 

Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »

La morale de cette légende est facile à extraire:

Plutôt que de ne rien faire face aux problèmes de toutes sortes, sociaux ou économiques actuels, parce que l’on se sent impuissant ou que l’on pense que la solution doit venir des autres, on peut agir avec ses compétences, à son échelle…Et même si pris isolément nos actes semblent dérisoires, c’est grâce à la somme des colibris que les choses changent.

L’engagement peut prendre plusieurs formes. Lorsque j’étais président-fondateur d’un club de foot dans un village où il n’y avait rien, je disais à tous les participants que, pour moi, le bénévole le plus important était celui qui tous les dimanches traçait le terrain et apportait les maillots des joueurs qu’il avait lavé. Oui, c’était le plus important. Il était l’un des colibris du club. Ce club a prospéré avec plein de colibris qui se sont succédés. 

Aujourd’hui, ce club, outre deux équipes de séniors, comprend plusieurs équipes de jeunes. 

Prendre sa part, aujourd’hui, c’est facile et quasiment gratuit. Cela commence par la diffusion des activités,via les réseaux, de ceux qu’on veut aider. En parler autour de soi est aussi facile. Pour mieux en parler, faire soi-même l’effort de mieux connaître l’organisation à aider. On peut les aider en participant à leurs manifestations.Cela s’appelle mettre la main à la pâte. En posant la question vous découvrirez que les besoins sont multiples dont beaucoup sont à votre portée.

Vous constaterez que des aides plus immatérielles sont réalisables comme donner un peu de temps (travail de secrétariat, de permanence, de rédaction et plus en fonction de vos compétences.Toutes ces aides ne nécessitent pas de sortir de l’argent.

Il est vrai que lorsqu’on ne dispose pas de ces aides matérielles qui ressortent du bénévolat gratuit, il faut compenser par des solutions rémunérées. Alors si un combat vous agréé, si vous ne pouvez apporter aucune aide immatérielle ou pratique, il reste l’aide financière qui commence par le versement très modeste d’1€ ou plus (chacun choisis en fonction de ses moyens et de sa générosité) versé une fois l’an ou tous les mois ou plus encore.

1€ c”est rien et c’est beaucoup parce qu’il représente un engagement de sympathie, un encouragement, une empathie. Cela réchauffe le cœur et les énergies. On est plus seul à se battre. On n’est plus dans l’indifférence.

Ceux qui font un de ces gestes de soutien envers quelque combat que ce soit, apportent, plus qu’ils le pensent, un soutien moral qui fortifie celui de ceux qui sont dans l’action.

Ce sont des colibris qui prennent leur part du travail.


Un commentaire

  1. […] Editorial: Que peut-on faire face à l’ampleur d’un problème? — FNACAB […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Recherchez par categorie

Contact Fnacab

Follow FNACAB on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :