FNACAB

Accueil » Dons » La fraude aux moyens de paiement en hausse de 8,4% en 2020

La fraude aux moyens de paiement en hausse de 8,4% en 2020

Stats du Site

  • 314 303 visites

Cliquez pour recevoir gratuitement nos publications.

Rejoignez 163 autres abonnés

Stats du Site

  • 314 303 visites

Stats du Site

  • 314 303 visites

C’est une info du site économie matin qui le dit et que nous vous livrons. C’est une info trouvé auprès d’une communication de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement

Tous moyens de paiement confondus, en 2020 la fraude est en hausse de 8,4% en valeur et de 4,2% en volume. Le moyen de paiement le plus fraudé est le chèque, il devance même la carte bancaire, apprend-on de la dernière édition de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement.

La fraude aux moyens de paiement en hausse sur tous les fronts

En 2020, la fraude aux transactions « scripturales » (en d’autres mots, tous les moyens de paiement excepté les espèces) a atteint un montant global de 1,28 milliard d’euros, soit une hausse de 8,4%. Ce sont 7,8 millions de transactions frauduleuses qui ont été répertoriées en 2020, un chiffre en hausse de 4,2% sur un an, nous apprend l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement édité par la Banque de France.

Le taux de fraude s’inscrit en hausse sur tous les moyens de paiement : 0,088% (contre 0,066% en 2019) sur le chèque, 0,068% (contre 0,064% en 2019) sur la carte bancaire et 0,0008% (contre 0,0006% en 2019) sur le virement.

Chèque : un montant moyen fraudé particulièrement élevé

En nombre, l’écrasante majorité des fraudes (97%) se concentre sur la carte bancaire. En montant, en revanche, la carte bancaire ne concentre que 37% de la fraude (à savoir 34% pour les paiements et 3% pour les retraits), sans doute notamment parce que le montant moyen fraudé par carte bancaire est faible (63 euros). Même si le taux de fraude est en hausse, en cumulant les transactions de paiement et de retrait, les montants fraudés sur la carte sont quasi stables d’une année à l’autre (473 millions contre 470 millions d’euros en 2019, soit +0,6% seulement sur an).

Sur le chèque aussi, le montant global fraudé est quasi-stable (538 millions d’euros en 2020 contre 539 millions d’euros en 2019). Le montant moyen fraudé, en revanche, est de toute autre envergure puisqu’il s’élève à 2.438 euros. Ce moyen de paiement reste le plus fraudé en France, que ce soit par le montant ou par le taux de fraude (qui correspond au montant fraudé pour 1.000 euros de transaction).

Source: économie matin Anton Kunin


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Recherchez par categorie

Contact Fnacab

Follow FNACAB on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :