Accueil » 2022 » mai

Archives Mensuelles: mai 2022

Les incroyables arnaques rendues possible/le paiement sans contact.

Julien courbet, lors de l’émission « les arnaques » du 28 mai 2022, a traité du sujet. Beaucoup d’entre nous, pourtant averti sur le sujet, ont appris beaucoup. Nous vous livrons le résumé de l’émission mais il est vraiment indispensable de prendre connaissance de l’ensemble. Pour plus d’infos aller aussi regarder le replay deM6. Mais retenez 3 comportements des banques qui constituent des abus favorisant la fraude:

  • Elles minimisent toujours le risque réel du piratage des cartes bancaires sans contact.
  • Elles ne distribuent pas les étuis anti-NFC comme il leur est recommandé de le faire.
  • Elles n’indemnisent pas systématiquement leurs clients conformément à la loi.

Ce samedi 28 mai, M6 diffuse le second numéro d' »Arnaques », son magazine consacré aux arnaques les plus redoutables, présenté par Julien Courbet. L’ancien animateur de « Capital » s’est entouré de plusieurs professionnels composés d’avocats, de spécialistes de la délinquance informatique, de conseillers financiers ou de membres du pôle judiciaire de la gendarmerie pour partager de précieux conseils aux téléspectateurs. Le premier reportage est consacré aux escrocs qui volent notre compte en banque, notamment grâce au sans contact. Rabbin des Bois, un hackeur, a expliqué une technique toute simple pour pirater une carte de crédit. Cette technique, d’une facilité déconcertante, a choqué les internautes.

Vous avez une voiture ? Un logement ? Un compte en banque ? Ce samedi soir, Julien Courbet et les journalistes de « Arnaques » s’intéressent précisément à ces trois thématiques dans un nouveau numéro du programme diffusé sur M6. L’enquête démarre à Saint-Quay-Portrieux, en Bretagne. On découvre Jean-Pierre et son épouse se rendant à la boulangerie. Au moment de régler, le couple de retraités refuse d’utiliser le paiement sans contact. Il lui est en effet arrivé une histoire qui, chaque année, touche des milliers de victimes. Il y a quelques semaines, Jean-Pierre s’est fait pirater sa carte bleue : 284 euros ont été virés sur un site internet à Dakar, au Sénégal. L’établissement bancaire du retraité lui a alors indiqué qu’il était victime d’une arnaque au sans contact. « Ils ont une longueur d’avance sur nous, les pirates ! » se désole Jean-Pierre.

« Je vais faire la demande à ma banque ! »

Pour expliquer comment l’argent de Jean-Pierre s’est retrouvé au Sénégal, l’équipe de l’émission a fait appel à Rabbin des Bois, un hackeur. En réalité, la manoeuvre est d’une facilité déconcertante. À l’aide d’un petit boitier, le pirate peut, grâce au sans contact, récupérer les informations d’une carte de crédit (comme le nom, le prénom ou le numéro de la carte bleue), le tout avec une portée de 10 à 15 cm. Le hackeur a même fait une démonstration in situ, en testant son dispositif sur des membres de l’équipe de l’émission. En scannant toutes les cartes bleues lui passant sous la main, un hackeur peut, à chaque passage, prélever entre 20 et 50 euros sur les cartes en question… et ce n’est pas tout ! De retour sur son ordinateur, avec son boitier, le hackeur peut accéder à un historique plus complet et plus détaillé quant aux cartes qui ont été scannées : nombre de transactions, date d’expiration, identifiant du pays… avec toutes ces coordonnées, le pirate pourrait acheter tout ce qu’il souhaite sur internet. Heureusement, les experts de la gendarmerie ont rapidement expliqué qu’il existait un moyen tout simple de se prémunir contre ce genre d’arnaque : un étui anti-fraude. Ce porte-cartes bloque littéralement le signal de la carte. Une fois la puce de sa carte bancaire à l’intérieur de cet étui, impossible donc de récupérer les informations.

L’émission a révélé une information importante : la banque doit fournir cet étui à son client. Au moment de partager cette information plus qu’utile, Julien Courbet a ajouté : « Je suis désolé mes amis banquiers mais vous allez avoir quelques demandes demain ! »

Depuis un an, les arnaques à la carte bancaire ont augmenté de 86 %. En France, elles représenteraient la somme de 136 millions d’euros. Visiblement, de nombreux twittos, choqués par cette arnaque, vont prendre contact avec leur banque !

Vous devez impérativement savoir aussi:

Alors que les banques ont toujours minimisé le risque réel du piratage des cartes bancaires sans contact, les banques ont constitué un stock d’étuis anti-NFC, histoire d’être préparées en cas d’une vague de panique ou d’attaques de grande ampleur.

Ce début d’article est extrait d’une étude (Piratage des cartes NFC : le plan de crise secret des banques françaises) parue sur le site « O1 net » que vous devez consulter en cliquant ici. Il vous explique aussi comment vous protéger.

La fnacab a constaté que les fraudes / internet avec usage ou pas de la CB ou par piratage des données représentaient depuis un an plus de 30% des plaintes.

Poser, c’est payé ! », tel est le slogan diffusé il y a quelques mois par le Groupement des Cartes Bancaires CB pour faire décoller l’usage du paiement sans contact. Une alternative aurait pu être : « Poser, c’est piraté ! », car la faille de sécurité découverte en 2012 par l’expert en sécurité Renaud Lifchitz n’est toujours pas comblée (lire encadré ci-dessous). Et cela, pour une bonne raison : c’est impossible à moins de changer l’architecture technique sous-jacente, ce qui serait beaucoup trop cher.  

VII- Comment ouvrir un compte épargne bancaire? — Comment devenir un entrepreneur plénipotentiaire?

Sommaire: VII- Comment ouvrir un compte épargne bancaire? 1- Quels sont les objectifs d’un compte épargne bancaire? 2- Quels conseils pour élaborer une bonne stratégie d’un compte épargne bancaire? 3- Pourquoi mesurer votre capacité à ouvrir un compte épargne bancaire? 4- Quels sont les types de produits d’épargne bancaire? 5- Quelles sont les différentes formes […]

VII- Comment ouvrir un compte épargne bancaire? — Comment devenir un entrepreneur plénipotentiaire?

La DGCCRF alerte sur une arnaque financière au téléphone.

Une nouvelle technique d’escroquerie se propage. Cette fraude, relativement simple, repose sur une usurpation d’identité.

Sommaire

La technique est rodée. À tel point que la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes vient de publier un communiqué afin de mettre en garde contre une arnaque. Celle-ci permet à un escroc qui se présente comme un agent de la répression des fraudes ( DGCCRF ) d’avoir accès au compte bancaire de la victime.

À découvrir

Comment fonctionne cette arnaque ?

Pour ce faire, le pseudo-agent fait croire à la personne appelée qu’une fraude est en cours sur son compte . La victime communique alors ses codes d’accès à l’escroc pour stopper la fraude… et le tour est joué ! Autre méthode efficace : l’escroc indique que la carte bancaire de la victime a été identifiée ou que l’on est en train d’effectuer des achats grâce à son compte… même résultat.

À lire aussiEuromillions : attention à une arnaque qui circule par e-mail

Des escrocs qui n’en sont pas à leur premier essai

Les amateurs de fraudes de ce type n’en sont pas à leur premier coup d’essai : d’autres pratiques de fraudes ont en effet été rapportées par la DGCCRF. Par exemple de faux sites administratifs peuvent vous proposer, contre de l’argent, de faciliter telle ou telle démarche administrative ( demande de permis de conduire, de carte grise, d’acte de naissance) mais aussi de vous renseigner sur la mise en œuvre de réglementations spécifiques (traitement automatisé de fichiers de données à caractère personnel, accessibilité des établissements recevant du public) à travers de faux courriels notamment.

À lire aussiImpôts 2022 : le fisc alerte les contribuables sur de nouvelles arnaques

Les mises en garde de la DGCCRF

La DGCCRF appelle donc «à la plus grande vigilance » puisque « le service DGCCRF – RéponseConso n’appelle jamais d’initiative un consommateur qui ne l’a pas sollicité au préalable.» L’organisme rappelle également que les répondants RéponseConso ne demandent jamais aux personnes qui les contactent d’avoir accès à leur compte à l’instant, ni de communiquer leur numéro de carte bancaire.

https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=Figaro_Economie&dnt=false&embedId=twitter-widget-0&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3NlbnNpdGl2ZV9tZWRpYV9pbnRlcnN0aXRpYWxfMTM5NjMiOnsiYnVja2V0IjoiaW50ZXJzdGl0aWFsIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH0sInRmd190d2VldF9yZXN1bHRfbWlncmF0aW9uXzEzOTc5Ijp7ImJ1Y2tldCI6InR3ZWV0X3Jlc3VsdCIsInZlcnNpb24iOm51bGx9fQ%3D%3D&frame=false&hideCard=false&hideThread=true&id=1523606817611427841&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.lefigaro.fr%2Fconjoncture%2Fla-dgccrf-alerte-sur-une-arnaque-financiere-au-telephone-20220512&sessionId=c34ea74f33cf3eec7706712efb295695160f2a23&siteScreenName=Figaro_Economie&theme=light&widgetsVersion=c8fe9736dd6fb%3A1649830956492&width=550px

En ce qui concerne les « faux sites administratifs », la DGCCRF souhaite informer les consommateurs de l’existence de certains sites pouvant reproduire la charte graphique , utiliser les mêmes couleurs (bleu, blanc, rouge) ou reprendre le logo «Marianne» des sites officiels. Tout ceci n’a qu’un seul but : récupérer vos données privées afin de vous extorquer de l’argent.


À VOIR AUSSI – Arnaque en ligne: comment réagir face à un «chantage à la webcam»?

La rédaction vous conseille

Source le figaro

L’affaire de Jean Christophe L…vient de trouver sa solution.

C’était un litige entre un petit promoteur et la Banque Populaire qui a mal tourné, litige né d’une opération immobilière. JCL devait une somme coquette pour le remboursement de laquelle il a vendu certains biens. Après paiement par le notaire, il n’arrivait pas à obtenir les comptes de la banque qui, comme c’est souvent le cas, faisait la sourde oreille. La fnacab a obtenu les comptes et concrétisé la réduction de la dette de quasiment 29 000€.

Antibes le 10/5/22

La banque N26, Groupe Immobilier Adler, l’Allemagne inquiète le monde !

A t’elle pratiqué l’escroquerie consciemment ou par volonté de croissance rapide à n’importe quel prix. Nous avons été alerté par des victimes qui se plaignaient de fermeture de leur compte sans avertissement et sans restitution des soldes créditeurs. Nous avons été dans l’incapacité de les renseigner car il s’agit d’une banque allemande mais nous avons supposé qu’ils ne retrouveraient pas ou très difficilement leurs avoirs. Nous sommes donc partis à la recherche d’infos que nous vous livrons. En fait, cette banque créée à Berlin en 2013 doit être proche de sa fin. Pour plus d’infos, nous vous livrons une partie de l’article qui en parle.

« N26 inquiète, des USA où elle a cessé ses activités à l’Italie en passant par l’Allemagne. 

Le nom originel de la banque (Number26) fait référence au nombre de petits cubes composant un Rubik’s Cube.

Depuis sa création en février 2013 à Berlin en Allemagne, Number26 était partenaire de la banque Wirecard (et on retrouve les mêmes !!) située à Munich et possédant une licence bancaire. Ce partenariat lui a permis d’émettre des cartes bancaires jusqu’en 2016, quand elle obtient sa propre licence bancaire européenne. Elle est renommée pour l’occasion N26.

Le 3 décembre 2015, N26 s’ouvre à six nouveaux marchés européens, et notamment la France

La néobanque berlinoise revendique en 2021 plus de 7 millions et commence à défrayer la chronique.

Aux Etats-Unis N26 a du cesser ses activités et fermer les comptes de ses 500 000 clients en fin 2021.

En Italie la banque d’Italie lui a interdit d’ouvrir de nouveaux comptes et de continuer son développement.

En France, ce sont des centaines de clients qui se plaignent tout simplement de la fermeture de leurs comptes et de l’impossibilité d’accéder à leur argent partant dans les limbes de la banque.

https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?dnt=false&embedId=twitter-widget-0&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfX0%3D&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1516330327484022784&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Finsolentiae.com%2Fbanque-n26-groupe-immobilier-adler-lallemagne-inquiete-le-monde-ledito-de-charles-sannat%2F&sessionId=e2ed3fe51871ca65637d3a5f73a693e6abda8576&theme=light&widgetsVersion=c8fe9736dd6fb%3A1649830956492&width=550px

Quant aux dirigeants de la banque, comme nous le confirme cette dépêche de l’agence Reuters de février (source ici) « 4 dirigeants de la banque en ligne allemande N26 font l’objet d’une enquête par le parquet pour des soupçons de comptes clients frauduleux, rapporte vendredi le journal Handelsblatt. Les criminels sont soupçonnés d’avoir ouvert de nombreux comptes pour exploiter de fausses boutiques en ligne ou blanchir de l’argent, par exemple, et les clients se sont plaints que les comptes signalés n’étaient pas bloqués en temps opportun, selon le Handelblatt. Un porte-parole de N26 a déclaré que la banque n’avait aucune information sur les enquêtes en cours. »

A titre personnel je suis détenteur d’un compte N26 gratuit et fort pratique pour mes opérations quotidiennes avec une application qui marche très bien sur votre smartphone, mais surtout, n’y laissez pas des sommes trop importantes comme c’était le cas pour Alexis notre ingénieur de 27 ans et ses 23 000 euros bloqués.

Les néobanques, N26 comme toutes les autres généralement perdent de l’argent chaque année, elles ne sont ni forcément très solides ni forcément très structurées. C’est plus des entreprises qui agissent en mode start-up parfaitement adapté pour de la croissance rapide, mais c’est un modèle souvent désastreux pour la maîtrise de la gestion des risques. Ne dépassez donc pas 2 000 euros d’avoirs dans ce type d’établissements.

Mais ce n’est pas tout, un énorme groupe immobilier

ADLER Real Estate. KPMG refuse de certifier les comptes de l’un des plus grands groupes immobiliers allemands, qui s’effondre en Bourse

A peine deux ans après le scandale de Wirecard en Allemagne, le pays serait-il à nouveau au bord d’une nouvelle fraude comptable ?

« Le groupe Adler Real Estate « est ciblé depuis cet automne par les vendeurs à découvert, parmi lesquels le désormais célèbre Fraser Perring, qui a gagné gros dans les scandales Wirecard, Steinhoff et Grenke. Lui et d’autres soupçonnent le propriétaire immobilier de truquer ses comptes. Adler a publié, samedi, ses résultats financiers 2021, desquels il ressort que le groupe, l’un des plus importants du secteur en Allemagne, a accusé une perte de 1,24 milliard d’euros l’an dernier… Enfin, selon ses propres affirmations. La Bourse craint que la réalité soit bien pire encore, puisque l’auditeur d’Adler, KPMG, a refusé de certifier les comptes.

En octobre dernier, la société Viceroy Research, qui appartient au vendeur à découvert, affirmait que le « bilan d’Adler Group a été artificiellement gonflé à un degré significatif. » Des allégations que KPMG n’a pas totalement réfutées quand le cabinet a rendu ses conclusions tout récemment. Il a découvert des failles de conformité et de gouvernance, mais pas de fraude systématique.

En Bourse, Adler plonge encore de 46 % aujourd’hui, ses actions tombant à un nouveau plus bas historique de à 3,88 euros (-65 % depuis le début de l’année, après -63 % en 2021, -92 % depuis le record de l’été 2018). »

Le week-end dernier le conseil d’administration d’Adler a présenté sa démission

L’Allemagne va entrer dans une mauvaise passe.

Alors que l’Allemagne caracole toujours en tête de l’économie européenne, sa dépendance au gaz russe, son industrie surdimensionnée, la spéculation de certaines de ses entreprises et la complaisance des autorités de tutelle, pourraient bien entraîner un moment difficile et inconfortable pour nos voisins Allemands.

Source Charles SANNAT

La dette totale de la France…

À la fin du troisième trimestre 2021, la dette publique s’établit à 2 834,3 milliards d’euros. Comme le montre le graphique ci-dessus, 79 % de la dette publique provient de l’État. Si l’on ajoute les autres organismes d’administration centrale, le total de l’État représente 81 %.
Les organismes de Sécurité sociale et les administrations publiques locales (collectivités territoriales) représentent respectivement 11 % et 8 % de la dette publique. L’État seul accumule 2 231,5 milliards d’euros de dette à cette date.
Rappelons que les critères européens exigent que la dette publique des pays membres ne dépasse pas la norme de 60 % du PIB (alors qu’elle est de 116 % du PIB en France).

Source: https://www.lafinancepourtous.com/decryptages/

Faites vous une idée sur les conséquences des politiques éco menées par nos génies que le monde nous envie pas

Lorsque le niveau général des prix augmente durablement dans un pays, on parle d’inflation. Ce phénomène se traduit par une perte de pouvoir d’achat pour les consommateurs. A contrario, lorsque le niveau général des prix baisse, on parle de déflation. La déflation a des répercussions extrêmement négatives à la fois pour les consommateurs, les entreprises, et pour l’économie toute entière.

Quels sont donc les effets pervers de la déflation ? D’où vient-elle ? Comment la combattre ? Voilà les questions auxquelles répond cette vidéo. « L’inflation est injuste, et la déflation inopportune. Des deux, la déflation est peut-être pire parce qu’il est plus grave dans un monde appauvri de provoquer le chômage que de désappointer le rentier. » Keynes

Oui les banques freinent des quatre fers…

Et pour une fois, ce n’est pas la loi qui est en cause mais c’est la pratique bancaire en cas d’arnaque à la carte bancaire. Il est de plus fréquent de voir opposé un refus de remboursement nonobstant la loi et la jurisprudence. Pour info nous vous donnons connaissance de l’article de Centre Presse très bien fait.

EDITORIAL du Président

C’est l’individualisme forcené des français qui leur fera perdre toutes les batailles. Ils répètent sans cesse que « l’union fait la force » mais ils ne mettent pas en pratique la maxime, sans pour autant arrêter de gémir et sans oublier de faire de leur cas personnel, le seul centre d’intérêt.Or, face à la puissance de la finance et d’un pouvoir politique, nous ne pouvons  opposer que la force du nombre et en mettant en commun nos petits moyens financiers.

Quelques uns l’ont compris et nous aident en étant bénévoles actifs, d’autres en adressant 1€ ou 2€ par mois, voir un peu plus selon leurs possibilités. Mais la majeure partie des bénéficiaires de nos interventions même ceux qui ont obtenu un effacement de dettes de plus de 200 000€, une fois leur affaire réglée, oublie de nous en informer et de dire merci. Depuis plus de vingt ans d’existence, nous en avons pris l’habitude.

Nous rappelons sans cesse que le rapport banque-client est avant tout un rapport de force. Un client seul ne sera pas écouté s’il ne dispose pas d’un certain capital dans sa banque. Si ce même client était adhérent, il aurait immédiatement l’écoute du banquier.

Alain Bousquet

Avocat horaire

LA BCE VA AUGMENTER SES TAUX PLUS VITE QUE PRÉVU ! — FNACAB

par CHARLES SANNAT 25/04/2022* Combien vaudra t il dans quelques mois? Selon l’agence Reuters, (source ici) « les responsables de la Banque centrale européenne (BCE) sont disposés à mettre fin le plus tôt possible à son programme de rachats d’actifs et à relever dès juillet ses taux d’intérêts, ont déclaré neuf sources à Reuters. La BCE reste l’une […]

LA BCE VA AUGMENTER SES TAUX PLUS VITE QUE PRÉVU ! — FNACAB