FNACAB

Accueil » Dons

Archives de Catégorie: Dons

Eric Verhaeghe : «La presse s’autocensure régulièrement pour complaire au pouvoir»

Eric Verhaeghe, essayiste et président de Tripalio, revient pour RT France sur les aides publiques accordées à la presse. Il déplore entre autres un système qui permet à l’Etat d’exercer une influence politique sur certains groupes. En 2017, selon le ministère de la Culture, le montant globale des subventions versées aux journaux de la presse […]

via Eric Verhaeghe : «La presse s’autocensure régulièrement pour complaire au pouvoir» — INSURRECTION PACIFIQUE

Cette dame exprime tout haut la pensée de beaucoup de Français

Une démission de Macron après les européennes ? — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

Depuis quelques jours, son entourage le dit fatigué, « rincé » même par la gestion du mouvement insurrectionnel des Gilets jaunes, et déprimé par les nombreux départs de ministres et de conseillers. L’Elysée ressemblerait de plus en plus à un palais fantôme… Or ces mêmes proches évoquent désormais un scénario plutôt inattendu : une possible démission du […]

via Une démission de Macron après les européennes ? — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

« Je travaille depuis mes 17 ans mais ma femme doit occuper deux emplois tellement on a de charges.» — insurrection pacifique

Olivier Béziade (pompier volontaire Gilet Jaune blessé lors de l’Acte IX) ne regrette rien. Source La Lettre Patriote

via « Je travaille depuis mes 17 ans mais ma femme doit occuper deux emplois tellement on a de charges.» — INSURRECTION PACIFIQUE

Vu du Royaume-Uni.Macron réunit les Français, mais contre lui. — insurrection pacifique

Si le “dramatique” Brexit apparaît comme “embarrassant”, ce pourrait être pire, ironise The Spectator, ce pourrait être la France ! Pour l’hebdomadaire britannique, le président français essuie les échecs depuis deux ans et cristallise les oppositions. “Un dirigeant incompétent et en difficulté, pour qui la grande majorité des électeurs n’éprouve que méfiance et aversion. Une économie chancelante […]. […]

via Vu du Royaume-Uni.Macron réunit les Français, mais contre lui. — INSURRECTION PACIFIQUE

« Le grand débat, c’est du grand bla-bla » (Jérôme Rodrigues) — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

«Deux mois de débat pour que la première information à ressortir, c’est une exaspération fiscale ?» : Jérôme Rodrigues, figure des «gilets jaunes», estime que le grand débat, dont les conclusions ont été présentées aujourd’hui par l’exécutif, a été une «perte de temps et d’argent». Il a également déploré l’absence du référendum d’initiative citoyenne (RIC), […]

via « Le grand débat, c’est du grand bla-bla » (Jérôme Rodrigues) — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

Voila une très bonne analyse…mais nous ne jugeons pas ces évènements comme 3 catastrophes, plus tôt comme le résultat d’un réveil des peuples. via insurrection pacifique.

Car la mondialisation a été imposée par une poignée de richissimes individus à l’ensemble de la planète pour leur seul profit.

via Voila une très bonne analyse…mais nous ne jugeons pas ces évènements comme 3 catastrophes, plus tôt comme le résultat d’un réveil des peuples. — INSURRECTION PACIFIQUE

Voila pourquoi nous devons soutenir les gilets jaunes.

Voici résumé, en 3 minutes, le calvaire subit par des millions de français(es).

 

Lagarde appelle les banquiers à élever leur éthique

C’est pas la FNACAB qui le dit, nous nous disons que les banquiers n’ont aucune éthique an dehors de gagner toujours plus même en ruinant leurs clients. Cliquez sur l’image pour voir la déclarations de Lagarde à Londres.

richesses-mondiales-inegalites-frep

Une révolte salutaire

Pour nous, qui nous battons depuis près de 25 ans contre les abus du système bancaire parce que nous avons vu les conséquences catastrophiques des réformes mises en oeuvre dans les années 80 tant sur le plan social qu’économique, la révolte des français dites des gilets jaunes n’est pas vraiment une surprise.
La surprise vient davantage du fait que cette révolte est assez tardive tant, depuis des décennies, les classes moyennes et celles des plus pauvres sont non seulement agressées mais aussi méprisées en même temps que s’affiche l’étalement d’une richesse insolente mal ou abusivement acquise parce qu’au détriment de la France laborieuse. Elle descend aujourd’hui dans la rue pour tenter de survivre en interrompant cette course folle vers plus de misère.
Comme vous je constate et j’entends les critiques, les jérémiades, les fausses informations, les exagérations, les accusations, les manipulations de ceux qu’il est convenu d’appeler la nouvelle bourgeoisie dominante que représentent les élites et leurs chaouchs. Cette classe dominante est forte d’environ 25 % de la population. Elle comprend la presque totalité des chroniqueurs de radio et de télévision, les journalistes à la mode, les politiques considérés comme faisant partie des partis dit de gouvernement. En fait, à propos des politiques, il s’agit évidemment de ceux qui sont politiquement corrects parce qu’ils partagent la “religion” officielle. En font partie de ses élites également les grands décideurs économiques, une forte majorité d’artistes, bref tous ceux qui profitent du système nouveau issu de la mondialisation. Peu à peu l’ancien système connu depuis des générations, qui a apporté une prospérité à tout le peuple, disparaît. Ce système libéral régulé a remédié à la scandaleuse situation des classes populaires qui étaient celle d’avant les années 1900, situation si bien décrite et dénoncée par Émile Zola.
Cette classe dominante, dans notre pays, est loin d’être majoritaire. Elle dispose seulement des moyens et de l’argent nécessaire pour la manipulation des masses et donc des élections. Elle pensait pouvoir continuer en s’abritant derrière un système électoral totalement antidémocratique. Elle a réussi à faire élire son champion par un tour de passe-passe. Cela peut d’ailleurs se renouveler si la révolte gilet jaune n’aboutit à rien.
C’est pourquoi tous ceux qui sont attachés à stopper cette course vers la paupérisation du plus grand nombre doivent d’une part ne pas commettre d’erreurs et d’autre part chercher à mobiliser le plus grand nombre possible de citoyens. Ils doivent tenir l’engagement de ceux qui les soutiennent sans pour autant être actif dans le mouvement.

Quoi qu’en dise les adversaires des gilets jaunes, c’est une démarche historique sans précédent qui réunit une  grande partie de la classe moyenne, la quasi-totalité de ceux qui sont à la limite de la pauvreté ( travailleur pauvre, chômeur,  petit et moyen retraités ), les français de sensibilité de droite ou de gauche, salarié, fonctionnaire, entrepreneur et commerçant. C’est inédit. Du jamais vu. Les chiffres de soutien démontrent que les 3/4 des français les soutiennent.

Ceux qui veulent voir un vrai changement, doivent souhaiter la réussite de ce mouvement pour  que soit restaurer en France une ligne politique qui tienne compte  des intérêts de l’ensemble des Français, que soit rétablie une vraie démocratie équilibrée  ce qui nécessite la réforme de la Constitution. Rien ne se fera facilement car l’oligarchie régnante défendra ses privilèges. Pour l’instant, au lieu de répondre concrètement à ces Français qui sont dans la rue, elle continue  ses manipulations dans l’espoir de décourager ce grand mouvement populaire. Elle n’a pas compris que les faits sont têtus. Quand on  travaille et que son salaire ne permet pas de vivre, on trouve une motivation suffisante pour poursuivre jusqu’au bout un tel mouvement.