FNACAB

Accueil » NOS SUCCES

NOS SUCCES

Le 29 / 9 / 2016

BRAVO ALAIN BOUSQUET ET F.N.A.C.A.B. POUR VOTRE AIDE 2 bouteilles sont à votre discrétion à la permanence d’Antibes – Je fais de la publicité sur twitter et du bouche à oreille également afin de faire connaître votre fédération. N’hésitez pas à me demander si je peux offrir un peu de temps selon mon agenda pour vous aider.

Graziella Arnaudo




Le 8/8/16

Bonjour,
Voici une nouvelle qui me sauve la vie. Merci pour votre intervention. Vous ne pouvez imaginer à quel point je vous suis reconnaissante.
Par contre, je n’ai rien reçu par courrier.
Je reste à votre disposition via mon téléphone portable.
Bien cordialement.
Christine B



bonsoir,     le 6/8/16

J’ai reçu aujourd’hui un virement sur mon compte d’un montant de 1500 euros.
avec comme intitulé / référence : « VIREMENT ….
REFERENCE : 0190217600241016″
Je pense qu’il s’agit du remboursement par le LCL succession.
J’ai cru que cette histoire ne se terminerait jamais. Je suis plus que soulagé que cette histoire se termine enfin.
En vous remerciant infiniment,
bonne continuation,
Kim D. T



Comment cette famille s’en est sortie en mobilisant toute la famille et les amis ? Lisez et écoutez la le témoignage du père de famille en cliquant ICI.




15 000 000 d’€ récupérés pour nos adhérents depuis notre création : extourne de frais, dommages intérêts, annulation de dettes.

Et oui, c’est une réalité. Ce sont les succès enregistrés pendant les 20 ans d’existence de notre association. Et ces succès sont le fait de bénévoles qui, eux, n’ont pas de problème. Ces succès sont obtenus malgré que notre association ne vit qu’avec les cotisations de ses adhérents. Nous n’avons voulu aucune subvention pour rester libre. Nous n’acceptons que les cotisations des adhérents et les dons de particulier ou d’entreprise. Imaginez quel serait le résultat si plus de français s’engageait même modestement!

Mais là n’est pas le sujet. Vous allez constater en prenant connaissance de cette page que les succès vont des plus modestes aux plus importants.

Vous constaterez aussi que si nous avons enregistré 80 % de réussite, il reste 20 % d’insuccès. Pourquoi ? Parce que d’abord tout le monde n’écoute pas et ne suit pas nos recommandations. Parce que aussi certains viennent vraiment trop tard.
À tout moment, il est possible de trouver une solution mais plus on nous sollicite tardivement, plus la solution est difficile à trouver.
Il faut aussi souligner que chaque fois qu’il y a réussite, il y a aussi un adhérent qui va jusqu’au bout des recommandations. La plupart des réussites doivent beaucoup aux intéressés eux-mêmes.

Voici une série de réussites. Les cas qui ont abouti favorablement sont donnés dans l’ordre croissant : tout d’abord les plus modestes et ensuite ceux plus importants.

Featured Image -- 2193

Succès récent; publication d’avril 2015

Succès de la manifestation du 3 avril 2015

au soutien de l’entreprise ISM

C’est efficace et rapide lorsque la « peur » change de camp.

Le 3 avril 2015 de 10h30 à 11h30 devant l’agence de LCL de Mandelieu la napoule (06) 627 av de cannes Mandelieu, comme annoncé se sont retrouvés, autour de la société ISM (incendie sécurité marine) des adhérents de la fnacab et des citoyens qui ont répondu présent à notre appel. Nice matin était là pour relayer l’action.

manif bergdoll

DSC04015 DSC04017

Une délégation a été reçu par le responsable d’agence et les demandes d’explications sur plusieurs points précis ont été à nouveau présentées: comment a été calculé le nouveau échéancier du prêt immobilier après un remboursement anticipé partiel? Pourquoi des traites sont créditées 3 semaine après alors que le paiement a été réalisé dès la présentation par le débiteur? Pourquoi un prêt est débloqué 6 mois après l’acceptation de l’offre alors que le montant de la mensualité d’assurance, elle est débitée immédiatement? Pourquoi la réponse est je clôture le compte et sans respecter les délais?

Le responsable a pris note et doit répondre après consultation de la cellule parisienne seule habilitée à préparer la réponse. Et il précise que suite à notre courrier le compte ne fut pas clôturé malgré leur lettre et qu’une lettre de LCL en ce sens aurait été envoyée à ISM (jamais reçue).

Une réponse écrite doit rapidement être apportée sous environ 8 jours. Voici ci après l’appel lancé et les faits à l’origine de cette action.

Parce qu’il a demandé plus à sa banque, LCL a clôturé le compte. Et de manière sauvage.

Rendez vous à tous ceux qui pensent que ça suffit de l’impunité et des lois qui permettent à votre banquier n’importe quel comportement, rendez vous devant l’agence du LCL de Mandelieu la Napoule le 3 avril 2015  de 10h30 à 12h pour soutenir la délégation qui se rendra sur place pour demander une réponse.

LCL Mandelieu

VENEZ NOMBREUX DEVANT L’AGENCE DE MANDELIEU SOUTENIR IMS (Tous pour un, un pour tous)

Voici l’histoire. L’entreprise ISM(Incendie Secours Marine) adhérente de la fnacab, en bonne santé financière, dirigée par Daniel Bergdoll a ouvert depuis des années un compte à LCL. Le gérant est aussi, à titre personnel, client de LCL, qui a financé l’acquisition de sa villa. Il a procédé à un (deux) remboursement partiel de son crédit mais il se demande si le nouveau tableau d’échéances correspond aux accords des parties. Il a des doutes. Il demande la communication du mode de calcul. Il demande diverses précisions. Là il se heurte à une grande opacité en raison du refus de réponse du personnel de la banque.

Puis la banque clôture le compte de la société sans respecter les délais prévus par la loi. Ainsi la banque qui prétend qu’il faut lui en demander, fait en fait de la publicité mensongère.

La FNACAB écrit et n’obtient aucune réponse ce qui est rare et enfin reçoit une réponse qui peut être considérée comme un refus de réponse.

Voila comment on peut être traité après des années de fidélité à LCL. Mais ne croyez pas que ce soit un comportement isolé. Tous les jours nous recevons des réclamations de ce genre.

Featured Image -- 2193Historique des succès

– 1) D’abord les plus modestes :

Pierre P., français résidant en Allemagne, avait ouvert à la banque populaire un compte qui fut clôturé de 23/4/2013.. La banque lui adressait tout de même une carte de crédit en lui facturant des frais qui ont atteint un montant de 622 €. La Fnacab a obtenu l’extourne de 622 € et le classement de ce dossier.

Madame Z. Maéva a obtenu, après l’intervention de la fnacab, de la BNP l’extourne de  650 € de frais et d’intérêts.

Monsieur C. Serge, en Gironde, poursuivi par crédirec pour une dette de 12 477 € depuis 1990, à la suite de notre intervention, a eu sa dette annulée.

…Nous avons obtenu pour Frédéric une réduction de créance d’environ 30 % alors que la CAISSE d’EPARGNE avait obtenu une condamnation judiciaire et que Frédéric était en Cour d’appel. Cette transaction a permis de lui faire également économiser d’importants frais de procédure.

 …Geneviève a obtenu le remboursement de la somme qui lui avait été retirée à la suite d’une fraude à la carte bancaire alors que sa carte n’avait jamais quitté son portefeuille et que la banque avait refusé, avant notre intervention, le remboursement.

 …On apprend qu’un autre adhérent vient de recevoir 1 200 € de remboursement de la banque et 1 000 € d’annulation de factures grâce à la Fnacab, ce qui porte à 2 200 € son gain. Cela est extrêmement important car cet adhérent est d’une situation très modeste…

 

 –2 ) autres cas de réussites suite à la saisine de la justice conseillée par la Fnacab et suivis par notre service juridique.

Nous conseillons très peu le recours à la justice, préférant même une mauvaise transaction, mais parfois, c’est inévitable. Le plus souvent l’action de l’association se cumule avec le recours judiciaire. Voici les résultats :

Trois décisions judiciaires favorables à la suite de nos conseils. Elles ne sont pas isolées, celles ci sont évoquées à titre d’illustration. Nos adhérents peuvent avoir accès sur simple demande aux jurisprudences.

cliquez ici décision n°1: Juliette gagne contre la Société Générale qui lui a fait perdre une partie de ses économies.

cliquez ici décision n°2: Un retraité confie ses économie à la Société Générale et perd environ 25%. La banque est condamnée.

cliquez ici décision n°3:  Eliane sans emploi décide avec un héritage d’acquérir un logement. Le courtier l’incite à placer l’argent et à emprunter pour acheter. Le placement s’effondre. Elle reste devoir le prêt et quand elle aura fini de puiser dans le placement elle perdra tout. Le courtier est condamné.

 

-3 ) les succès beaucoup plus importants obtenus par la mobilisation et parfois malgré un échec judiciaire.

cliquez ici fnacab actions :

Soutenus par la fnacab, ils ont mené les actions conseillées et ils ont gagné.

 

Elles ont été sauvées

Manifestation devant le siège du crédit agricole organisée par la fnacab pour soutenir deux adhérentes qui avaient perdu leur procédures judiciaires contre toute normalité.

MANIF 7-10-02.bmp

La banque a négocié et reconnu les fautes. Les deux transactions ont permis de les sauver de la ruine. Elles poursuivent leur existence paisiblement.
Et comme souvent les bénéficiaires oublient de s’engager pour aider les autres.

Cliquez ici L’affaire Carmen à travers la presse.

 Une affaire exceptionnelle réussie grâce à la détermination de Carmen qui enrageait du mauvais tour du Crédit lyonnais. Conseillée par la fnacab, elle a choisi la bonne voie. Cela lui a permis d’encaisser des dommages intérêts.

Carmen était hôtesse de l’air. Elle acquiert un appartement. Et elle contracte une assurance. Rapidement, après son acquisition, elle est victime d’un grave accident de la route sur un passage clouté. Elle va rester deux ans en clinique. La première partie de l’hospitalisation se passe très mal. Elle est en demie conscience. Ses amis pour les  démarches à la banque pour l’assurance.

Quand elle sort, gravement handicapé, le banquier lui fait croire qu’il faut attendre, que c’est en cours. Et au bout de 12 ans, car elle se renseigne tous les six mois environ, un responsable lui dit : il y a prescription, aucune déclaration n’a été faite. Vous aviez deux ans. Elle va voir un avocat et fait de la procédure. Pour rien. Elle va voir la fnacab qui lui dit la réalité : c’est prescrit.

Mais il reste un espoir si vous voulez vous battre et vous battre jusqu’au bout. Elle est allée jusqu’au bout. Elle a gagné. En plein festival du film à Cannes, Carmen manifestait. La banque a craqué. Elle a payé. Ci après l’affaire à travers la presse.

solidarité4

L’affaire de Laurence et de Dominique.

 

C’est une affaire qui a occupé l’essentiel d’une émission d’envoyé spécial sur France 2.Lisez l’article de Nice matin qui résume le fond de l’affaire. L’article ne dit pas la conclusion de cette affaire qui a été heureuse.Dominique et Laurence était tous deux employés du Crédit Lyonnais depuis plus de 10 ans lorsqu’ils acceptent d’être volontaires pour figurer dans le plan social présenté par la direction. Il est proposé au salarié quittant l’entreprise dans le cadre du plan social de bénéficier de certaines sommes et de l’aide du Crédit Lyonnais pour se reconvertir. Pour ce qui veulent se créer une activité indépendante ou commerciale, une cellule d’accompagnement est mise en place.

Dominique Laurence décide d’acquérir un fonds de commerce de bar-tabac-loto. Ils apporteront dans la société constituée leurs indemnités de licenciement, les financements sans intérêt du Crédit Lyonnais et un financement plus important pour boucler le dossier.La cellule de prévention les encourage et les incite de manière empressée à conclure. Mais cette cellule d’accompagnement n’attire absolument pas leur attention sur le fait que le prix demandé pour ce fonds de commerce est bien trop élevé. C’était pourtant son rôle officiellement. Car officieusement on peut présumer que sa mission était surtout de faire dégager un maximum d’employé le plus rapidement possible.Il se trouve que le compte en banque ouvert pour la société est tenu par le crédit agricole. Tout se passe normalement. Mais, ils sont sollicités par un employé ancien collègue qui passe tous les matins boire le café. Ils vont écouter le chant des sirènes. Un compte va être ouvert au Crédit Lyonnais.C’est à ce moment que des mesures sont prises contre le tabac avec des conséquences importantes sur les établissements. Ces difficultés s’ajoutent à celles résultant d’une acquisition sur-payée.

Quelques photos de l’action menée par la fnacab ci-dessous.

 Le Crédit Lyonnais va dans un premier temps les endetter davantage et très rapidement va laisser tourner l’ordinateur est prélevé des frais pour un montant extrêmement important aggravant ainsi leurs difficultés. À aucun moment, il recherchera des solutions pour leur permettre de passer le cap difficile. L’accumulation de frais bancaires affectera gravement la trésorerie et le couple aura des difficultés à rembourser les échéances de prêt. Ils ont vite compris qu’il ne fallait pas attendre d’aide et qu’une erreur avait été commise par cette acquisition.

Ils ont la chance d’avoir un acquéreur pour vendre rapidement mais à un prix trop faible pour régler toutes leurs dettes bancaires puisqu’ils n’ont que des dettes bancaires et des dettes auprès du Crédit Lyonnais.

Le Crédit Lyonnais va exiger d’être remboursé sans délais des sommes qui lui sont dus parmi lesquelles se trouvent des prêts sans intérêt lié au plan social. Aucune négociation n’est possible. Et en justice, il sera difficile d’obtenir un résultat satisfaisant. C’est pourquoi, il est décidé de porter sur la place publique cette affaire qui constitue un véritable scandale en ce sens il est évident qu’une cellule de prévention n’a pas fait son travail mise en garde ; au lieu de rechercher à adapter le financement, le Crédit Lyonnais a préféré laisser tourner l’ordinateur au engrangé le maximum de frais bancaires.

À la suite de cette manifestation, le crédit Lyonnais a enfin pris des engagements de négociation et accorder des délais pour le remboursement en laissant entendre qu’il oublierait les dossiers. C’est ce qui est arrivé puisque depuis plusieurs années, plus rien n’est réclamé aux anciens salariés.

Voici une nouvelle victoire: ce n’était pas gagné d’avance.

L’histoire qui va vous être contée concerne une femme âgée de 75 ans, membre du conseil municipal de sa commune et de son fils qui a voulu sortir du chômage en devenant commerçant.Voici la photo de la maison de famille qui était menacée de vente aux enchères.

  Cliquez ici pour connaitre cette histoire

!cid_6

 

 

goffard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Libre à vous qui êtes victime d’un abus de subir et de vous taire ou d’utiliser tous les moyens légaux à votre disposition.

Seules les batailles qu’on ne mène pas sont perdues d’avance.

Remplissez le formulaire pour recevoir nos informations.


3 commentaires

  1. […] Pour connaître nos autres succès , allez voir la page du site officiel de la FNACAB. […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :