FNACAB

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 121 autres abonnés

Stats du Site

  • 240 078 visites
Follow FNACAB on WordPress.com

Voila pourquoi nous devons soutenir les gilets jaunes.

Voici résumé, en 3 minutes, le calvaire subit par des millions de français(es).

 

Sans titre

Bienvenue sur notre site.

btn_donateCC_LG

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo.

1 80% de ceux qui nous ont fait confiance ont obtenu satisfaction.

15 000 000 d’€ récupérés pour nos adhérents depuis notre création : extourne de frais, dommages intérêts, annulation de dettes.

Depuis 23 ans (1994) nous sommes tous les jours à votre écoute. 2015 est l’année de notre 21 ème anniversaire.

Pour vous aider à résoudre votre problème

Pour constituer un important lobbying

Pour la cellule de prévention

contactez-fnacab

 On vous attend. Ensemble on sera encore plus fort.

Vous nous faites le plaisir de visiter notre site parce que vous cherchez une solution à vos problèmes bancaires. L’association est là pour vous aider mais réfléchissez à la façon dont vous pouvez participer à cette association car la solution définitive aux problèmes des abus bancaires passe par une action collective. Une fois réglé, le même problème ou un autre revient quelques temps après. La machine ne s’arrête jamais. C’est les lois qu’il faut changer. N’oubliez pas de visiter toutes les pages, vous trouverez probablement les réponses que vous cherchez.

Pourquoi avons nous créé la Fédération Nationale des Associations Contre les Abus Bancaires ?

  1. Pour permettre à tous ( association, entreprise, syndicat, club, particulier, profession libérale commerçant) de se retrouver dans une organisation puissante et efficace afin de mettre leurs moyens en commun et créer un lobbying puissant.
  2. Pour aider l’usager de  banque à régler ses problèmes face aux abus du système bancaire. Groupons nos énergies. Ne rester pas seul face à votre banquier.

Les fondateurs de la Fnacab savent que : Tout est possible.Seules sont perdues d’avance les batailles qu’on ne livre pas ! 

Recevez toutes nos informations gratuitement toute l’année en retournant votre adresse mail et abonnez vous au site :

Mail : contact@fnacab.org

Adresse :2203 ch de Saint Claude, Le chorus 06600 Antibes

Permanence Téléphonique : 

04 97 21 94 48

Site: http://www.fnacab.org

Voila une très bonne analyse…mais nous ne jugeons pas ces évènements comme 3 catastrophes, plus tôt comme le résultat d’un réveil des peuples. via insurrection pacifique.

Car la mondialisation a été imposée par une poignée de richissimes individus à l’ensemble de la planète pour leur seul profit.

via Voila une très bonne analyse…mais nous ne jugeons pas ces évènements comme 3 catastrophes, plus tôt comme le résultat d’un réveil des peuples. — INSURRECTION PACIFIQUE

Lagarde appelle les banquiers à élever leur éthique

C’est pas la FNACAB qui le dit, nous nous disons que les banquiers n’ont aucune éthique an dehors de gagner toujours plus même en ruinant leurs clients. Cliquez sur l’image pour voir la déclarations de Lagarde à Londres.

richesses-mondiales-inegalites-frep

Une révolte salutaire

Pour nous, qui nous battons depuis près de 25 ans contre les abus du système bancaire parce que nous avons vu les conséquences catastrophiques des réformes mises en oeuvre dans les années 80 tant sur le plan social qu’économique, la révolte des français dites des gilets jaunes n’est pas vraiment une surprise.
La surprise vient davantage du fait que cette révolte est assez tardive tant, depuis des décennies, les classes moyennes et celles des plus pauvres sont non seulement agressées mais aussi méprisées en même temps que s’affiche l’étalement d’une richesse insolente mal ou abusivement acquise parce qu’au détriment de la France laborieuse. Elle descend aujourd’hui dans la rue pour tenter de survivre en interrompant cette course folle vers plus de misère.
Comme vous je constate et j’entends les critiques, les jérémiades, les fausses informations, les exagérations, les accusations, les manipulations de ceux qu’il est convenu d’appeler la nouvelle bourgeoisie dominante que représentent les élites et leurs chaouchs. Cette classe dominante est forte d’environ 25 % de la population. Elle comprend la presque totalité des chroniqueurs de radio et de télévision, les journalistes à la mode, les politiques considérés comme faisant partie des partis dit de gouvernement. En fait, à propos des politiques, il s’agit évidemment de ceux qui sont politiquement corrects parce qu’ils partagent la “religion” officielle. En font partie de ses élites également les grands décideurs économiques, une forte majorité d’artistes, bref tous ceux qui profitent du système nouveau issu de la mondialisation. Peu à peu l’ancien système connu depuis des générations, qui a apporté une prospérité à tout le peuple, disparaît. Ce système libéral régulé a remédié à la scandaleuse situation des classes populaires qui étaient celle d’avant les années 1900, situation si bien décrite et dénoncée par Émile Zola.
Cette classe dominante, dans notre pays, est loin d’être majoritaire. Elle dispose seulement des moyens et de l’argent nécessaire pour la manipulation des masses et donc des élections. Elle pensait pouvoir continuer en s’abritant derrière un système électoral totalement antidémocratique. Elle a réussi à faire élire son champion par un tour de passe-passe. Cela peut d’ailleurs se renouveler si la révolte gilet jaune n’aboutit à rien.
C’est pourquoi tous ceux qui sont attachés à stopper cette course vers la paupérisation du plus grand nombre doivent d’une part ne pas commettre d’erreurs et d’autre part chercher à mobiliser le plus grand nombre possible de citoyens. Ils doivent tenir l’engagement de ceux qui les soutiennent sans pour autant être actif dans le mouvement.

Quoi qu’en dise les adversaires des gilets jaunes, c’est une démarche historique sans précédent qui réunit une  grande partie de la classe moyenne, la quasi-totalité de ceux qui sont à la limite de la pauvreté ( travailleur pauvre, chômeur,  petit et moyen retraités ), les français de sensibilité de droite ou de gauche, salarié, fonctionnaire, entrepreneur et commerçant. C’est inédit. Du jamais vu. Les chiffres de soutien démontrent que les 3/4 des français les soutiennent.

Ceux qui veulent voir un vrai changement, doivent souhaiter la réussite de ce mouvement pour  que soit restaurer en France une ligne politique qui tienne compte  des intérêts de l’ensemble des Français, que soit rétablie une vraie démocratie équilibrée  ce qui nécessite la réforme de la Constitution. Rien ne se fera facilement car l’oligarchie régnante défendra ses privilèges. Pour l’instant, au lieu de répondre concrètement à ces Français qui sont dans la rue, elle continue  ses manipulations dans l’espoir de décourager ce grand mouvement populaire. Elle n’a pas compris que les faits sont têtus. Quand on  travaille et que son salaire ne permet pas de vivre, on trouve une motivation suffisante pour poursuivre jusqu’au bout un tel mouvement.

Dérive totalitaire – Vers un retour du délit d’opinion !!! La France va adopter une définition de l’antisémitisme intégrant l’antisionisme, annonce Macron !!! — Le Blog de la Résistance

Alors là c’est incroyable !!! Macron à réussi le tour de force de « pénaliser » l’antisionisme sans officiellement le pénaliser (pour le moment), tout simplement en élargissant la définition de l’antisémitisme, en adoptant la définition de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’holocauste (IHRA) qui intègre l’antisionisme (mais aussi une forme de ce qu’on qualifie de […]

via Dérive totalitaire – Vers un retour du délit d’opinion !!! La France va adopter une définition de l’antisémitisme intégrant l’antisionisme, annonce Macron !!! — Le Blog de la Résistance

Dérive totalitaire – Vers un retour du délit d’opinion !!! La France va adopter une définition de l’antisémitisme intégrant l’antisionisme, annonce Macron !!! — Le Blog de la Résistance

Alors là c’est incroyable !!! Macron à réussi le tour de force de « pénaliser » l’antisionisme sans officiellement le pénaliser (pour le moment), tout simplement en élargissant la définition de l’antisémitisme, en adoptant la définition de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’holocauste (IHRA) qui intègre l’antisionisme (mais aussi une forme de ce qu’on qualifie de […]

via Dérive totalitaire – Vers un retour du délit d’opinion !!! La France va adopter une définition de l’antisémitisme intégrant l’antisionisme, annonce Macron !!! — Le Blog de la Résistance

En dix ans, les dividendes versés dans le monde ont doublé — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

« Les dividendes attribués aux actionnaires ont progressé quasi partout dans le monde en 2018. Et devraient encore monter cette année, selon le gestionnaire de fonds britannique Janus Henderson. Par rapport aux montants distribués il y a dix ans, les dividendes sont quasi sur le point d’avoir doublé !

via En dix ans, les dividendes versés dans le monde ont doublé — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

3 mars 2019: Notre assemblée générale

Notre assemblée générale est ouverte à tous ceux qui désirent des informations sur leur cas personnel, adhérents ou non adhérents. Cela gratuitement et sans engagement de leur part. Il suffit de nous informer de votre participation et de la nature de votre demande en retournant le formulaire de contact situé en fin d’article. Cliquez sur l’image pour toutes les infos.

AG 2019.jpg 5001

 

 

 

Le grand charlatan est en campagne

Le charlatan, bonimenteur, qui nous gouverne a vendu sa salade aux maires ruraux peu habitués aux joutes oratoires. Mais ils sont, par contre, plein de bon sens et de cette intelligence de la vie qui s’acquiert par l’expérience. Je ne dirai donc pas qu’au royaume des aveugles les borgnes sont rois, même si lui le pense probablement, car justement ces maires sont tout sauf aveugles. Hélas pour ce charlatan. Car ainsi il n’arrivera jamais à tromper tout le temps tout le peuple ainsi que le résume bien cette phrase célèbre d’Abraham Lincoln: “ On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps”.

Le grand débat a pour seul but d’enfumer et de gagner du temps. Il tente de sauver son quinquennat. On ne peut le lui reprocher. Bien sûr, ce grand cirque ne débouchera sur rien et provoquera une immense déception chez ceux qui y ont cru, pour trois raisons principales:

-La première est que Macron et ses affidés sont convaincus de détenir, à eux seuls, la vérité sur tout et ils sont convaincus d’avoir été investi d’une mission quasi divine.
-La deuxième est que Macron est un psychopathe narcissique qui ne peut pas psychologiquement reconnaître avoir tort. Si 70 % de la nation est contre lui, c’est forcément que ces braves gens n’ont rien compris, je dirais que ces gueux ne l’ont pas compris. Lui ne peut pas se tromper. Il se croit infaillible. C’est la fonction de Pape qu’il devrait occuper. C’est pourquoi il parle de faire de la pédagogie avec ce grand débat. Il ne parle pas de changer un iota à sa politique.
-La troisième raison, tient aux caisses vides. Il ne peut donc rien lâcher. Macron écoute mais fait semblant de ne pas comprendre. Pourtant, lui qui est si intelligent devrait avoir tout compris. Je vous rassure, en fait, il a bien compris ce que veulent les gilets jaunes. Il ne demande pas des aides mais seulement de pouvoir vivre décemment de leur travail ou de leur retraite, la justice fiscale et la réforme de la Constitution pour plus de démocratie. Autant de choses auxquelles il ne peut consentir sans remettre en cause son cap qui est plus de mondialisme, plus d’Europe, plus d’ultra libéralisme ce qui entraîne,mécaniquement, plus d’affaiblissement de la classe moyenne, et plus de paupérisation.

Alors le grand charlatan est reparti en campagne n’ayant pas été en mesure de calmer la colère populaire par quelques mesurettes. S’il est une chose qu’on ne peut lui enlever, c’est une maestria certaine pour embobiner ses interlocuteurs. Il voudrait faire croire qu’il a changé ce qui est faux et ressenti comme tel par les français. En lançant l’idée du grand débat il poursuivait plusieurs objectifs.
-Bien sûr faire cesser les manifestations. Cela est déjà raté.
-Endormir un maximum de citoyens en flattant leur ego pour dégonfler d’autant que possible“la foule haineuse”. Cela aussi, c’est raté. Majoritairement, les français ne croient pas aux vertus de ce grand débat.
-.Faire remonter de la France profonde des revendications qui seront parfois loufoques et souvent contradictoires pour lui permettre de se présenter comme l’homme du bon sens et de l’équilibre. On voit déjà se profiler le thème qui semble vouloir être imposé à savoir Macron l’homme irremplaçable. Parions qu’à l’issue de ce grand cirque, il proposera un référendum qui permettra d’enterrer les questions essentielles. Ce qui logiquement entraînera une immense déception.
-Le tout ayant pour but de sauver son quinquennat très menacé. Je peux dire même sa survie en tant que président de la République.

Il espère, in fine, convaincre les Français qu’ils ont été écoutés et entendus en condescendant à lâcher des broutilles telle le 80 km heure par exemple tout en restant ferme sur le cap. On peut s’attendre à tout car le bougre ne manque, ni d’audace, ni de formation, ni même d’intelligence. il a appris à faire du théâtre c’est-à-dire à manipuler ses interlocuteurs par ses boniments et ses sornettes. Il a même épousé son professeur de théâtre qui lui a fait, pendant sa campagne électorale travailler sa diction. C’est dire à quel point il s’y connaît en manipulation.

Il multiplie sa présence dans les médias en allant tenir des réunions devant les maires qu’il a toujours méprisé, en s’invitant dans des débats au milieu de citoyens à priori ordinaire ce qui lui permet de briller facilement oubliant, à vaincre sans péril on triomphe sans gloire”. Et voilà que Philippe s’y met aussi. Dans quelques jours où quelques semaines on saura si l’assistance a été choisie spécialement pour ces moments. Pour les maires, c’est établi, il a choisi les interlocuteurs, les questions à poser, les réponses à apporter. Rien de spontané en fait.

Au jour de la rédaction de cet article, un sondage vient de sortir créditant les gilets jaunes du soutien de la population à 69 % (sondage BVA pour LCI-La tribune publié le 25 janvier 19). Ce soutien avait légèrement faibli mais il remonte en cette fin janvier. Je n’en suis pas étonné. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Aucune mesure n’a été prise à ce jour permettant d’améliorer la situation de ceux qui sont dans la rue en train de manifester. Macron ne cesse de répéter qu’il gardera le cap. Cela signifie qu’il veut poursuivre sa politique laquelle est rejeté par 70 % de la population, au moins, maintenant que cette population a compris où il voulait l’emmener. Si elle refuse cette direction politique, c’est qu’elle en constate les conséquences funestes tous les jours. Elle est aussi mieux informé n’en déplaise à tous les pourfendeurs des médias alternatifs qui certes peuvent parfois véhiculer des fausses informations mais pas plus que les médias mainstream.

Pour ma part, je ne me pose même plus la question de savoir si les gens qui gouvernent sont sincères ou pas, s’il veulent vraiment connaître l’opinion du peuple et prendre des décisions allant dans le sens de la satisfaction des demandes. Quand j’entends les journalistes se poser la question? je me dis, soit ils sont stupides, soit ils sont menteurs. Je penche pour le qualificatif de menteurs. Il suffit écouter les propos de Macron et maintenant de Philippe pour voir qu’ils n’ont aucune  intention de changer de cap et, plus grave, ils n’ont aucune intention de réformer la Constitution pour rendre le référendum d’initiative populaire possible, pour changer le mode d’élection à l’Assemblée nationale. S’ils consentaient à faciliter le référendum d’initiative populaire, nul doute qu’ils en limiterons drastiquement le champ pour rendre cette mesure inefficace. Quant à la ligne politique qui est, pour résumer, d’introduire en France encore plus de libéralisme c’est-à-dire encore plus de pauvreté, encore plus d’inégalités, aucun changement n’est à attendre. Ainsi, nous aurons connu cinq mois d’agitation pour aboutir à rien.

Quand la totalité de la partie du peuple qui s’est révoltée se rendra compte de la fermeture gouvernementale, que se passera-t-il ? la grande arnaque que constitue le grand débat peut déboucher sur une colère encore plus grande que l’État ne pourra contrôler d’autant que tout ce qui a été mis en œuvre à ce jour par le pouvoir politique pour discréditer ce mouvement des gilets jaunes est resté sans efficacité. Résumons: l’ensemble des médias mainstream, l’ensemble de l’oligarchie politique qui s’est succédée ou qui est au pouvoir actuellement, la presque totalité des commentateurs qui sévissent habituellement sur les chaînes TV et les radios, et même une partie des responsables politiques qui se disent dans l’opposition, certains syndicats, tous ont tenté de discréditer ce mouvement. Je n’avais jamais vu une telle unanimité de l’oligarchie régnante sauf peut-être en 2002 lorsque Jean-Marie Le Pen, qui n’avait aucune chance, était au second tour de l’élection présidentielle. Une véritable propagande de type soviétique s’était abattue sur la France. Le phénomène contre les gilets jaunes est à peu près le même. Il subit presque avec la même ampleur cette propagande de type soviétique. Malgré cela, le dernier sondage BVA signale 69 % de français soutenant le mouvement. Alors gare à la suite.

Info de dernière minute: L’acte XI a réuni selon un syndicat de police 330 000 manifestants, selon le ministère 69 000. Selon mon avis entre 197 000 et 347 000. Pourquoi ces différences? parce que le ministère a l’habitude de minimiser les chiffres le plus possible.

 

 

 

Conseil de sécurité de l’ONU : « Et si on parlait des Gilets jaunes ? » demande l’ambassadeur russe — Olivier Demeulenaer – Regards sur l’économie

« Lors des discussions au Conseil de sécurité sur les troubles qui secouent le Venezuela, Vassili Nebenzia, ambassadeur de Russie auprès de l’ONU, s’est demandé s’il ne fallait pas plutôt parler des Gilets jaunes. Une sortie qui a ulcéré la France. Vassili Nebenzia, le représentant permanent de la Russie auprès des Nations unies, s’est fendu d’une déclaration […]

via Conseil de sécurité de l’ONU : « Et si on parlait des Gilets jaunes ? » demande l’ambassadeur russe — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

Il témoigne :