Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 167 autres abonnés

Stats du Site

  • 325 212 visites
Follow FNACAB on WordPress.com

Faites jouer la force du nombre face à la puissance de la finance.

L’adage « l’union fait la force » est bien connu mais peu pratiqué. Chaque français essaye dans son coin de se faire respecter alors qu’il est si rentable de ne pas être isolé. Si nous pouvons dire que 80% des problèmes traités par nos soins trouvent une solution, c’est parce qu’une association fait « peur ». Pas à cause d’acte violent mais parce qu’elle atteint la notoriété des acteurs du système bancaire. Or tous les réseaux dépensent des budgets énormes pour expliquer qu’ils sont différents des autres. Et quand une affaire éclate, c’est l’image de marque qui dégringole. Aussi, ils n’aiment vraiment pas. Ils en est de même des petits chefs qui préfèrent éviter les conflits lorsqu’ils dégénèrent. Leur notation en prend un coup.

Mais voilà, pour être de plus en plus efficace, il faut être nombreux et le plus possible solidaires. Pour contraindre les puissants, seule le nombre compte. Ils ne peuvent pas avoir toute une population mobilisée contre eux.

Pour permettre même aux plus modestes d’être des nôtres, nous avons lancé l’opération:

1, 2 € ou plus par mois par un million de français. Cela est possible en mettant en place sur votre compte un règlement mensuel par CB d’un montant de votre choix sur notre compte paypal.

Merci à ceux qui ont compris l’intérêt de cette opération et ont répondu présent. Sans moyens financiers, on ne peut exister. Et ceux qui comme nous, pour rester libre, ne demandent aucun fond publique, ils ne peuvent compter que sur les français engagés. Mais même ceux à qui nous avons rendu de très grands services (par exemple, pour certains avec l’effacement de leur dette de plusieurs centaines de milliers d’€.) oublient le service rendu.

Nous avons tenté de chiffrer nos succès. C’est compliqué mais il est sûr que le chiffre est approximativement de 25 millions d’€.

La finance n’est pas le seul besoin dont nous avons besoin; des bénévoles qui nous aident est aussi nécessaire. Hélas depuis le covid le bénévolat est en baisse.

Bienvenue sur notre site.

Pour nous joindre, une permanence téléphonique est à votre disposition:contactez-fnacab

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo.

1 80% de ceux qui ont appliqué nos stratégies ont obtenu satisfaction.

15 000 000 d’€ récupérés pour nos adhérents depuis notre création : extourne de frais, dommages intérêts, annulation de dettes.

Depuis 23 ans (1994) nous sommes tous les jours à votre écoute. 2015 est l’année de notre 21 ème anniversaire.

Pour vous aider à résoudre votre problème

Pour constituer un important lobbying

Pour la cellule de prévention

 On vous attend. Ensemble on sera encore plus fort.

Vous nous faites le plaisir de visiter notre site parce que vous cherchez une solution à vos problèmes bancaires. L’association est là pour vous aider mais réfléchissez à la façon dont vous pouvez participer à cette association car la solution définitive aux problèmes des abus bancaires passe par une action collective. Une fois réglé, le même problème ou un autre revient quelques temps après. La machine ne s’arrête jamais. C’est les lois qu’il faut changer. N’oubliez pas de visiter toutes les pages, vous trouverez probablement les réponses que vous cherchez.

Pourquoi avons nous créé la Fédération Nationale des Associations Contre les Abus Bancaires ?

  1. Pour permettre à tous ( association, entreprise, syndicat, club, particulier, profession libérale commerçant) de se retrouver dans une organisation puissante et efficace afin de mettre leurs moyens en commun et créer un lobbying puissant.
  2. Pour aider l’usager de  banque à régler ses problèmes face aux abus du système bancaire. Groupons nos énergies. Ne rester pas seul face à votre banquier.

Les fondateurs de la Fnacab savent que : Tout est possible.Seules sont perdues d’avance les batailles qu’on ne livre pas ! 

btn_donateCC_LG

contactez-fnacab

Recevez toutes nos informations gratuitement toute l’année en retournant votre adresse mail et abonnez vous au site :

Mail : contact@fnacab.org

Adresse :2203 ch de Saint Claude, Le chorus 06600 Antibes

Permanence Téléphonique : 

04 97 21 94 48

Site: http://www.fnacab.org

Combien gagne une banque lorsqu’elle prête de l’argent ?

La Palice en aurait dit autant: plus le taux est bas, moins elle gagne. Les prêts à la conso à des taux exorbitants comme ceux des petits découverts autorisés ou ceux des découverts non autorisés rapportent énormément. Surtout les découverts non autorisés qui sont en plus sanctionnés par des frais abusifs.

Mais ce qu’il faut savoir et ne pas perdre de vue, c’est que, pour les prêts immobiliers, la banque ne gagne presque rien mais elle « fidélise » le client ce qui permet de rentabiliser par d’autres moyens, surtout si le client devient, un client fragile en lui vendant toutes sortes de produits inutiles, en sanctionnant par des frais abusifs et des taux d’intérêts prohibitifs.

En fait plus les taux sont bas, plus les clients ordinaires payent pour ceux qui s’enrichissent car c’est quand même au bon client que les banques réservent leur taux les plus bas. Ainsi ils ne payent pas le coût du service rendu qui est payé par ceux qui sont assassinés de frais divers.

L’article qui suit est très instructif mais il oublie de dire ce que nous venons d’écrire.

Prêt immobilier : que gagne réellement la banque lorsqu’elle vous accorde un crédit ?

  • Qu'est-ce que votre prêt immobilier rapporte à votre banque ?Qu’est-ce que votre prêt immobilier rapporte à votre banque ? PIXABAY

Immobilier

Publié le 02/07/2022 à 10:01 , mis à jour à 10:45

Écouter cet articlei

Powered

byETX Studio

00:00/03:11

La flambée des taux de l’immobilier permet-elle aux banques d’accentuer leurs marges ? Que gagnent-elles vraiment lorsqu’elles vous accordent un crédit ? Jackpot ou simple produit d’appel permettant de recruter de nouveaux clients, le point sur ce que les établissements bancaires ont réellement à gagner sur le marché du prêt immobilier. 

Votre crédit immobilier enrichit-il vraiment votre banquier ? À en croire certains spécialistes du secteur, le prêt constitue surtout un moyen pour les établissements bancaires d’attirer de nouveaux clients. Une analyse que rejoint plutôt Pierre Chapon, le cofondateur du courtier Pretto. 

« Les banques françaises sont généralistes, indique-t-il. Le prêt immobilier, c’est un moyen pour elles de se démarquer et de gagner des parts de marché. Peu de gens font le tour des banques pour ouvrir un livret A. Le secteur est donc très concurrentiel ce qui fait que la France dispose de taux parmi les plus bas d’Europe. » 

Comment les banques financent-elles votre prêt ? 

Pour comprendre ce que gagne une banque lors d’un prêt immobilier, il faut savoir comment elle le finance. « Elle s’appuie sur l’épargne et sur de l’argent qu’elle emprunte sur le marché, détaille Pierre Chapon. Or le coût de celui-ci dépend du taux appliqué par la Banque de France. Après avoir longtemps été proche de 0 %, voire négatif, il est aujourd’hui autour des 2 %. » 

Interrogée par Moneyvox, Pascale Sciacaluga, directrice commerciale du Crédit coopératif, avance que « pour qu’une banque gagne de l’argent, il faut deux points au minimum de marge d’intermédiation (la différence entre les intérêts versés par les particuliers emprunteurs et le coût de la ressource qui permet à la banque de faire crédit, NDLR). Or ces dernières années, on en est très loin. »

Des marges fluctuantes

Un point de vue nuancé par Pierre Chapon qui estime qu’il y a des périodes « où les banques gardent une marge intéressante ». « Ce fut le cas par exemple fin 2021, précise-t-il. Même si les taux étaient bas, l’argent coûtait peu cher aux banques et il y avait beaucoup de demandes de prêts. Aujourd’hui, les marges sont beaucoup plus limitées. Mais d’une manière générale, les crédits immobiliers ne sont pas une machine à cash pour les banques. »

Nos confrères de Moneyvox citent par ailleurs un rapport de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) paru en septembre 2021 qui tente d’évaluer les marges réalisées par les établissements bancaires sur ces prêts. Selon celui-ci, la marge nette (marge brute, moins les frais de gestion et le coût du risque) sur les nouveaux crédits à l’habitat était de 0,45% au premier trimestre 2021 contre 0,12% au premier trimestre 2020. 

À l’époque, cela signifiait « que chaque crédit de 200 000 euros délivré par une banque lui rapportait en moyenne 900 euros », rapportent nos confrères. 

Comment les banques s’y retrouvent-elles ? 

Si les banques, comme les autres entreprises, ne communiquent pas les postes qui leur permettent de faire des marges, c’est l’ensemble de la relation bancaire qu’elle tente d’instaurer avec ses clients qui lui permettent de s’y retrouver. 

« La banque gagne de l’argent sur les assurances qu’elle propose à ses clients et notamment sur l’assurance emprunteur, détaille Pierre Chapon. Il y a aussi les flux financiers par carte et toutes les prestations qu’elles peuvent proposer. » 

BORIS BOUTET
suivre ce journaliste

« Zone euro, l’inflation à 22% est déjà-là. Préparez-vous ! » L’édito de Charles SANNAT — INSURRECTION PACIFIQUE

par Charles Sannat | 4 Juil 2022 | A la une, Chronique de l’effondrement | 3 commentaires Mes chères impertinentes, chers impertinents, Non Charles vous racontez n’importe quoi, l’inflation n’est pas à 22% en zone euro! Et bien vous savez, affirmation ne vaut pas argumentation. Alors bien évidemment quand on annonce une inflation à 22% […]

« Zone euro, l’inflation à 22% est déjà-là. Préparez-vous ! » L’édito de Charles SANNAT — INSURRECTION PACIFIQUE

Avez-vous entendu parler de l’arnaque au RIB / aux coordonnées bancaires ? — Le 1er logiciel web de gestion commerciale spécialisé vin et alcool

La méthode n’est pas nouvelle, mais ces escroqueries se multiplient. Soyez vigilant, alertez autour de vous, et protégez-vous.

Avez-vous entendu parler de l’arnaque au RIB / aux coordonnées bancaires ? — Le 1er logiciel web de gestion commerciale spécialisé vin et alcool

La dédollarisation, cause de la guerre en Ukraine, est en route… — INSURRECTION PACIFIQUE

Ce que la presse française ne dit pas mais que les gouvernements ne peuvent ignorer parce qu’ils ont forcément des services d’information, c’est que la guerre en Ukraine n’est qu’une des péripéties dans la grande bataille qui oppose les US et les Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) qui depuis des années […]

La dédollarisation, cause de la guerre en Ukraine, est en route… — INSURRECTION PACIFIQUE

Les fans de la mondialisation ne vous le diront pas! mais la démondialisation a commencé…

C’est un article des ECHOS: « Quand les banques se démondialisent »

Par Édouard Lederer

Publié le 14 juin 2022 à 07:20Mis à jour le 14 juin 2022 à 07:23

Pour des raisons économiques et politiques, le secteur bancaire ne porte plus aussi fièrement le flambeau de la mondialisation. Qu’elles soient subies ou souhaitées, les décisions de se focaliser sur son continent ou son pays d’origine se multiplient.

La démondialisation par la preuve. Que ces décisions soient choisies ou subies, plusieurs grandes banques – qui communiquent volontiers dans les aéroports sur leur dimension mondiale – ont eu tendance ces derniers mois à se replier sur leur continent d’origine. Trois exemples, très différents par leur nature, montrent à quel point les frontières prennent peu à peu leur revanche, même dans un univers aussi mondialisé que celui de la finance. A l’image du reste de l’économie, les banques touchent désormais à nouveau leurs limites géographiques.

Pour plus d’infos se reporter à l’article des Echos

Selon l’investisseur américain Novogratz « l’économie va s’effondrer » et la « récession est vraiment rapide » — INSURRECTION PACIFIQUE

par Charles Sannat | 17 Juin 2022 | Chronique de l’effondrement, Grille article | 2 commentaires « L’économie va s’effondrer » prévient Novogratz, « récession vraiment rapide » en vue! Ils ne sont pas vraiment optimistes chez MarketWatch ou ils ont invité le célèbre investisseur Michael Novogratz. En effet, l’action agressive de la Fed face à l’inflation va sans doute avoir pour revers de médaille le déclenchement […]

Selon l’investisseur américain Novogratz « l’économie va s’effondrer » et la « récession est vraiment rapide » — INSURRECTION PACIFIQUE

« Les banques mondiales se préparent à des troubles sans précédent dans les pays occidentaux » — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie — INSURRECTION PACIFIQUE — FNACAB

« Toutes les grandes banques savent que la crise du coût de la vie est hors de contrôle » Nafeez Ahmed présente un rapport sur les institutions financières qui se préparent à l’effondrement social résultant des chocs énergétiques et alimentaires.  Les banques et les sociétés d’investissement mondiales se préparent à une recrudescence « sans précédent » des […] […] […]

« Les banques mondiales se préparent à des troubles sans précédent dans les pays occidentaux » — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie — INSURRECTION PACIFIQUE — FNACAB

Le carnage financier va pouvoir commencer… — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

Et « l’économie de guerre » se mettre en place… Ouf ! Attali doit être content. Les marionnettistes ont juste oublié une chose : c’est de nous dire que cette guerre est une guerre contre les peuples. Comme le souligne à juste titre Philippe Béchade, le mot « guerre » s’accompagne toujours « de son cortège d’état d’urgence permanent, de […]

Le carnage financier va pouvoir commencer… — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

Il témoigne :