FNACAB

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 114 autres abonnés

Stats du Site

  • 227 366 visites
Follow FNACAB on WordPress.com

« Quels rapports entre les abus bancaires, la crise financière, la crise économique et la mondialisation. »

Extrait de la conférence de Me Alain Bousquet, président de la FNACAB.

le 21 Septembre 2015 devant le Rotary club d’Antibes Juan les Pins.

Thème: « Quels rapports entre les abus bancaires, la crise financière, économique et la mondialisation. »

 « Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell.

Je vais vous démontrer que les crises économiques sont le résultat des crises financières qui sont les conséquences des abus bancaires pris au sens large du terme. Il faut le savoir. Le rapport est direct. Les abus bancaires sont provoqués par la législation adoptée dans la décennie 80 pour permettre la mondialisation. Les crises sont les conséquences de la mondialisation.

Les abus bancaires actuels, ceux qui sont quotidiens, et ceux qui ceux qui provoquent les crises systémiques, trouvent leur origine dans :

  1. Les mauvaises législations adoptées volontairement tant sur le plan national qu’international dans le but de dérèglementer.
  2. Les abus de droit quasiment jamais sanctionnés qui découlent du premièrement.
  3. Les pratiques illégales abusives qui contournent les lois et les règlements susceptibles de gêner du fait de l’impunité.

Les abus, toutes catégories, affectent:

  • la micro économie quand ils frappent le particulier ou l’entreprise individuellement. Par exemple par les fichiers (1), par les frais bancaires (2), par la politique de distribution du crédit. Qui n’a pas vu son autorisation de découvert supprimé ou réduit sans raison? Si ce n’est, celle de provoquer un dysfonctionnement du compte générant une accumulation de frais bancaires en raison des difficultés de trésorerie provoquées. Qui ne connait pas la politique du crédit mise en place depuis les années 80 n’hésitant pas à provoquer le surendettement des populations(3). Qui n’a pas confié ces économies en toute confiance et les a retrouvées amputer de 20 à 30% ? résultat là encore des changements entrainant la spoliation de grand nombre d’ épargnants.
  • la macro économie quand les répercussions affectent l’économie d’un pays d’une région ou du monde entier. Par exemple les crises financières qui se transforment toujours en crises économiques. Elles ne surviennent pas par hasard. Elles sont aussi la résultante d’un comportement volontaire des institutions bancaires. Elles appauvrissent voir ruinent les classes moyennes, rendent encore plus pauvres ceux qui le sont déjà (4 et 4 bis et encore 4 ter). Mais elles enrichissent une minorité déjà très pourvue. (1% de la planète.)Et la géopolitique démontre que le système en place est propulsé par quelques uns. La crise subie depuis 2008, par le monde entier, n’est pas un accident (5).      

Passons au vif du sujet: quel rapport entre les crises financières et les abus bancaires.

La crise qui a débuté en 2007, et qui se poursuit, est la conséquence des abus bancaires, entendus au sens large du terme, qui trouvent leur origine dans les réformes inspirées par la théorie ultra libérale afin de rendre possible le phénomène connu sous le nom de globalisation ou de mondialisation. La réforme des lois, qui réglementaient le secteur bancaire depuis les années 1930, a permis la situation d’aujourd’hui. Nos anciens qui ont vécu la crise de 1929 et les 10 années qui ont suivi avez bien compris qu’il fallait réguler la finance, c’est à dire le système bancaire mais dans les années 80 cette régulation a été abolie.

Pourquoi? uniquement dans le but d’imposer la mondialisation et l’idéologie ultra libérale.

Quatre paramètres ont été réunis générant les pires abus entraînant les pires catastrophes financières et bien sûr s’en est suivies les crises économiques.

Une partie de l’assistance

  1. la volonté d’imposer la mondialisation.
  2. La  derégulation par la réforme des législations.
  3. l’informatisation généralisée qui permet tout.
  4. l’immoralité de la société qui a adopté pour règle la cupidité la plus extrême.

1er paramètre:La volonté d’imposer la mondialisation.

La mondialisation est une théorie économique, oeuvre d’économistes idéologues anglos-saxons (théorie imposée par les USA). L’idée date de l’après-guerre. Ils ont converti les multinationales et la classe politique américaines à cette théorie.  Ce n’est donc pas une œuvre naturelle découlant de l’évolution du monde. C’est une œuvre humaine résultant d’une volonté qu’on nous présente comme, en quelque sorte, le nouveau « sens de l’histoire ». Une évolution incontournable qui doit amener une prospérité générale en raison de la multiplication des échanges.

La démarche a été facilité par la chute des régimes communistes. Les USA sont devenus les maîtres du monde sans plus aucun adversaire. N’oublions pas que pendant près de 20 ans la Russie a quasiment disparu de la scène internationale. Les régimes communistes n’étaient pas florissant mais ils faisaient peur. On surestimait d’ailleurs en Occident leur force. C’est pourquoi tout le monde a été surpris de leur chute brutale.

Que cherchent les États-Unis avec la mondialisation qu’il dénomme chez eux globalisation ? Le bien-être général ? L’amélioration des conditions de vie des plus pauvres ? La démarche est-elle humanitaire ? Rien de tout cela. Ils se fichent éperdument du bien-être général. Seule les intéresse la conservation de leur suprématie financière et économique. Et nous savons que depuis longtemps le mode de vie américain est basé sur l’hyper consommation; C’est pourquoi ils sont peu sensibles au changement climatique.

Contrairement à une idée répandue, la mondialisation n’est pas un phénomène naturel qui s’impose au peuple comme les tornades, les inondations, les conséquences des excès de l’homme, elle est le fait de la volonté de quelques hommes.

Ce système économique a été pensé, promu par quelques-uns, adopté par la classe politique et économique dominante dans leurs intérêts exclusifs. Puis imposé aux pays de la sphère d’influence des USA, adopté plus ou moins partiellement par d’autres. Mais les USA et leurs affidés ont bien l’intention de l’imposer de gré ou de force à tous. D’aucun considèrent que 28 banques imposent aux « dirigeants » du monde leur volonté et que le pouvoir est détenu par une oligarchie d’une cinquantaine de personnes que vous ne verrez jamais en première ligne mais qui disposent d’un pouvoir phénoménal du fait de leur fortune.( x )  (x)

On ne vous a jamais informé, à l’époque où se décidait ce grand chambardement, des changements qui seraient engendrés par l’adoption d’un tel système. On n’a jamais consulté les peuples alors qu’il s’agissait de la plus grande révolution économique de nature à provoquer les plus grandes modifications des modes de vie. Aucune campagne électorale n’a eu pour thème ce phénomène. Les lois ont été modifiées en catimini.

On nous l’a imposé sans que nous soyons au courant. Pour ma part je savais qu’en France le gouvernement modifiait le code monétaire et financier mais ce n’est qu’à l’usage que les conséquences me sont apparues.

Pour ma part, j’avais entendu parler de ce phénomène dans les années 70 en cours d’économie politique comme un projet très éventuel. Mais cela restait une théorie comme bien d’autres qui n’ont jamais prospéré. C’est en étudiant le phénomène des abus bancaires et celui des crises économiques que j’ai découvert que tout était lié. Et en fait que les abus bancaires subis par la population sont le résultat direct des modifications législatives adoptées pour permettre la mondialisation.

Une oligarchie a fait adopter en grande partie par les pays occidentaux les réglementations subrepticement en présentant cela comme une évolution naturelle et bénéfique. Se gardant d’expliquer les conséquences.  Quand elles sont survenues une formidable machine de désinformation s’est mise en route pour ridiculiser et neutraliser les adversaires qu’on traite de populistes et d’extrémistes.

Les promoteurs de ce nouveau monde, préconisent même l’utilisation de la force. Ce n’est pas exclu par certains observateurs. Je n’exagère pas du tout. (ICI)

Vous avez sous les yeux depuis l’élection de Hollande et maintenant Macron l’exemple de la duplicité extrême dont usent les politiques en faveur du système: il fait une campagne sur des idées de gauche; une fois élu, il devient un ardent défenseur de la mondialisation et de la finance, trahissant ses électeurs. L’oligarchie régnante sait qu’elle n’a rien à craindre de lui; qu’il est des leurs; qu’il a pour avantage de faire avaler la pilule aux gens authentiquement de gauche partagés entre la peur de voir un adversaire ultra diabolisé ,par elle, arriver au sommet et l’écoeurement de la trahison .

Ceux qui contestent le système sont de imbéciles, ou des extrémistes voir des populistes dangereux. Peut être des agents du diable comme à l’époque des guerres de religions quand certains ancêtres contestaient la religion dominante.

2e Paramètre: La derégulation= adaptation des lois nationales.

Pour atteindre l’objectif de la globalisation du monde, il ne faut plus :
– de frontières.
– de réglementations économiques.
– de douanes.
– Plus d’entraves à la circulation des produits et des personnes.
– plus de droit du travail

Il faut :
– la libre circulation des produits, des personnes, des services.
– il faut abaisser les salaires des pays à fort niveau de vie comme ceux d’Europe puisqu’ils sont en concurrence.
– Pour baisser le coût du travail, il faut baisser les charges d’une manière générale. Ce n’est pas suffisant. Il faudra aussi baisser la rémunération,elle même. Cela implique une baisse des retraites avenir et celles actuelles, une baisse des allocations diverses, baisse aussi des soins médicaux.

Ces derniers objectifs n’étaient pas, dans les années 80, claironnés autant que maintenant. Mais maintenant c’est  le discours ambiant et assumé sans complexe.

La derégulation à partir des années 80 est menée tambour battant par la gauche française. Les réformes législatives et réglementaires, pour assurer le triomphe de l’ultra libéralisme, sont adoptées pratiquement clandestinement. Ce sont les socialistes français qui en sont les initiateurs au niveau international (6). C’est un comble.

Les ultra libéraux défendent leur doctrine économique par la théorie du « ruissellement ». Ils prétendent que seule la liberté économique absolue sans régulation étatique crée de la richesse. D’où l’idée de laisser faire la loi naturelle des marchés. Ainsi peu importe qu’il y ait des très riches de plus en plus riches parce que forcément ils dépensent beaucoup et tout le monde s’enrichira autour d’eux par les retombées provenant de leur consommation. Ils tirent vers le haut la société.

Quant aux marchés, ils se réguleront tous seuls. D’où la suppression de l’interventionnisme étatique. C’est un leurre pour diverses raisons. La démonstration est faite que rien ne marche comme prévu. La plus grande démonstration en est donnée par l’intervention des états pour sauver la finance à travers le sauvetage des banques.

Cette théorie devait assurer une croissance généralisée au bénéfice de tous. Mais voila rien de tout cela n’est pas arrivé. On assiste en fait à un retour aux années 1800-1900 où la misère était le lot de la majeure partie de la population même de celle qui avait un emploi, avec de surcroit le travail des enfants. Situation décrite par Emile Zola dans Germinal:

« Lorsque la Compagnie des Mines, arguant de la crise économique, décrète une baisse de salaire, il pousse les mineurs à la grève.  »

Cela ne vous rappelle rien de notre époque actuelle: les entreprises qui restructurent alors que leurs profits sont en augmentation. On ne cesse aujourd’hui de demander la baisse du coût du travail.

« Lorsque la grève éclate, la Compagnie des Mines adopte une position très dure et refuse toute négociation. Affamés par des semaines de lutte, les mineurs durcissent leur mouvement. Les soldats rétablissent l’ordre, mais la grève continue. Lors d’un mouvement de rébellion, de nombreux mineurs défient les soldats qui se mettent à tirer sur les manifestants : Maheu, l’ouvrier chez qui Étienne avait pris pension, est tué. »

Aujourd’hui on envoie les CRS.

Forcément, progressivement, la mise en œuvre de ce nouveau système économique provoque des dégâts et donc des réactions chez les différents peuples notamment européens. Les politiques qui poursuivent la mise en place de ce nouveau système économique se gardent de dire la vérité à leurs électeurs. Ils maquillent même la réalité. En France, ils atténuent par les aides sociales diverses et variées les effets néfastes pour anesthésier le corps social.

Ainsi la mondialisation qui implique derégulation, liberté des marchés, suppression des frontières tant pour les hommes que pour les capitaux aboutit pour nos pays à:

  • Des états devenus otages du système financier. Ainsi selon de nombreux spécialistes 28 banques gouvernent le monde (7)
  • Les très riches deviennent plus riches. 1% de la population mondiale possède 55% de la richesse mondiale. Les 99 autres % se partagent le reste avec une masse importante de très pauvres.(8)
  • Et la croissance est en berne partout et selon plusieurs sources elle n’est pas prête de revenir.(9) Ils sont aller la chercher à crédit mis rien n’y fait vraiment. En faisant marcher la planche à billet par les fameux quantitatives easing et les taux d’intérêts négatifs mais ils ont seulement réussi à préparer la prochaine crise dont on prédit l’extrême gravité.(10)

3-paramètre: Les progrès techniques.

Essentiellement l’informatique, elle a donné au système financier l’outil idéal pour asseoir sa domination. Elle permet tout avec rapidité et perversité. Dans un monde, qui a oublié la phrase de Rabelais:  » Science sans conscience n’est que ruine de l’âme  » cet instrument est idéal. Il permet même de déshumaniser les rapports entre individus.

Tout devient possible: espionnage, contrôle, mise en fiche, automatisation des taches,circulation de l’information en temps réel, déshumanisation des rapports.

On peut créer des gains de productivité mais jusqu’à quand? vaste problème que celui là.( 11 )

4e paramètre: L’immoralité et la disparition de l’éthique.

Parallèlement à l’arsenal juridique et au développement des techniques de l’informatique, une immense entreprise de lavage de cerveau a été entreprise pour ôter de l’esprit du public toute notion morale au profit du culte de l’argent facile et rapide. Cette entreprise de lavage de cerveau est le fait de l’oligarchie qui tient le système et le défend.

Il s’agit de transformer le citoyen mondial en consommateur compulsif désinhibé post névrotique ( ici )

L’oligarchie est à la manoeuvre. (les grandes banques et les multinationales, les hommes politiques devenus leurs serviles serviteurs). Cette oligarchie tient les médias pour diffuser la pensée dominante.) Sinon pourquoi investissent ils dans les médias avec alors qu’ils perdent de l’argent.  La presse écrite, même celle archi-déficitaire, les intéresse quand même(12).

Ainsi tout ce qui rapporte, est moral. Plus ça rapporte, plus c’est légitime. Celui qui gagne beaucoup d’argent est un champion admiré et glorifié. Et pourtant: « L’argent corrompt les mœurs. C’est un fait ». Maintenant établi scientifiquement.(13)

La cupidité fruit de l’immoralité est devenue dans le système bancaire la règle sinon comment expliquer les frais bancaires qui sont prélevés pour la presque totalité sur les comptes en difficulté aggravant la situation de nombreux clients. N’oublions pas l’adage: l’argent n’a pas d’odeur. Ce n’est donc pas nouveau. Ce qui est nouveau, c’est le pouvoir donné à ceux qui font profession de manipuler la finance. L’histoire nous apprend comment de tous temps, les financiers ont été « contrôlé ».

Conséquences: on juge un arbre à ses fruits. Les fruits n’ont pas tenus la promesse des fleurs.

– Voici les fruits pour la macro économie :

Les français ont constaté les conséquences micro-économiques depuis 30 ans: (plus d’infos ICI). Développement des frais bancaires totalement illégitimes pour les raisons précises: (plus d’infos ICI).

Surendettement les ménages et des états… Quant à la conservation et au rendement des économies placées par les ménages, force est de constater que la majeure partie de la population a vu son capital diminué sous l’effet de placements conseillés en fait dans le seul intérêt du financier.

Le système bancaire a investi des sommes énormes dans des campagnes de publicité pour faire croire que c’était normal.

Sur le plan macro économique nous allons de crise en crise et nous avons accumulé une dette de 2 000 milliards 100 millions d’euros, soit 100 % du PIB.

Différentes bulles financières se forment comme la bulle immobilière, celle des subprimes, mais auparavant celles des starts up, etc..

N’oubliez pas qu’après la crise financière, il y a toujours la crise économique.
Je ne m’étendrai pas, vous connaissez les chiffres du chômage, la croissance qui stagne, l’endettement de l’État, l’explosion de la pauvreté.

Pour faire marcher ce système du toujours plus, il faut la croissance d’autant plus que les progrès économique depuis 40 ans sont basés sur l’endettement des états. En voila une bonne nouvelle: la croissance va être telle qu’elle va sortir tout le monde de la pauvreté et enrichir tous  les entreprenants et les « bosseurs ». Pourquoi, s’opposerait on a un tel projet ? Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent disaient un homme politique assez connu de notre époque dont le souvenir ne restera pas aussi longtemps que les auteurs classiques.

Cherche t il a amélioré le sort de leur concitoyens les plus pauvres? pas du tout.La suprématie du dollar qui assure celle de leur économie et l’enrichissement de leurs milliardaires. Le monde entier est à leur service et ils veulent que cela continue.

Aux USA surtout, la classe moyenne vit largement au-dessus de ses moyens, cela depuis la dernière guerre. Les très riches sont tout simplement des nababs qui gouvernent les USA et pratiquement le monde occidental et peut être totalement le monde entier. Ils ont construit le modèle de la société de consommation. Mais pour maintenir le niveau de vie appelé « American way of life » il faut que le monde entier travaille pour eux. Dans le système américain ce sont les très riches qui commandent, la démocratie réelle est devenue seulement formelle; les très riches veulent devenir plus riches encore puisqu’ils ont perdu toute moralité et toute éthique. ((Comment peut on parler de démocratie lorsque pour être candidat à une élection il faut des millions et des millions de millions de dollars ?).

La dernière campagne présidentielle aux USA a coûté 5 milliards d’€ (14).

Pour devenir plus riche, il faut plus de consommateurs décérébrés avec pour seule idéologie le consumérisme. Plus de consommateurs solvables aussi mais pas forcément très solvables puisque les biens de consommations seront produits au moindre coût avec une qualité de plus en plus médiocre. Pas forcément des consommateurs riches. Ces derniers ne peuvent pas constituer une masse, ils auront toujours des produits de qualité. Pour les autres le bas de gamme suffi. Pour s’enrichir avec des produits de bas de gamme il faut les vendre en très, très grande quantité. Ce but est atteint avec la mondialisation. Coca-Cola, Mc Donald, et bien d’autres peuvent vendre à des chinois, des Indiens, des Européens leurs produits bas de gamme et faire produire à très bas coût.

Cerise sur le gâteau, même des « gens éclairés »tombent dans le piège. Ils amènent leurs enfants ou petits-enfants chez Mc Donald, on les laisse se gaver de coca, de nuggets; ces grands parents vous diront, c’est bons. Bien entendu que c’est bon mais est ce sain? la publicité commerciale arrivant, qu’on le veuille ou non, à laver le cerveau des plus intelligents. On ne sait plus diriger ses enfants, on ne sait plus leur dire non. Il faut être positif donc c’est toujours oui… Le non est négatif. Pourquoi leur dire non? puisque tout le monde est gentil, que la vie est courte, qu’il n’y a plus rien après…et surtout pas de comptes à rendre. Et puis la science fournit tout: la pilule pour maigrir, la pilule pour la santé, la pilule pour s’envoyer en l’air sans procréer, celle pour dormir et même celle pour se réveiller.

Pour être de plus en plus riche avec du bas de gamme il faut accéder à un marché mondial sans entrave, sans restriction, donc à 8 milliards d’individus et il faut produire au moindre coût en exploitant ces mêmes individus en fermant les yeux sur leurs conditions de vie. (voir les ateliers du Bangladesh)

– Voici les fruits pour la micro économie :

– les très riches sont encore plus riches. 1 % de la population mondiale possède 40 % des richesses mondiales. Ce record serait même dépassé si l’on en croit une récente étude qui a pour titre: l’équation du diable.(ICI)
– 99 % se partagent le reste.
Dans le pays promoteur de ce système. J’ai nommé les USA, les ravages sont énormes bien que dissimulés derrière des statistiques truquées :
– 102 millions d’Américains, en âge de travailler, ne travail plus et ne sont même plus inscrits au chômage du fait des réglementations locales.Ce qui permet l’exploitation d’une fausse statistique américaine sur le chômage qui serait de 5 %.(ICI)
– 46 millions d’Américains ne se nourrissent qu’avec les bons d’alimentation du programme fédéral et commence à faire la queue de 6h30 du matin devant les agences distribuant ces bons.

Le cas des USA n’est pas isolé. Voyons ce qui se passe en Belgique : 21 % de la population belge est à risque de pauvreté et d’exclusion sociale.(ICI)Je ne vous parlerai pas de la Grèce, vous connaissez bien la situation. Sans doute  ne soupçonnez vous pas vraiment la gravité de la situation. Situation plus grave encore que vous l’imaginez.

Parlons de l’Allemagne citée en exemple pour sa réussite économique et où le taux de chômage serait bas. Peu de médias informe sur la réalité allemande qui est la suivante:

  • 12,5 millions d’allemands vivent sous le seuil de pauvreté.
  • Le salaire minimum est de 8,50 brut de l’heure et cela depuis cette année 2015 seulement. Le salaire horaire pouvait être de 1€ de l’heure.
  • En savoir plus (ICI)

Un Espagnol sur trois est au bord de la misère. On essaye de nous faire croire à un redémarrage de l’économie espagnol…faux. Avec un chômage à 22,5% on ne peut pas dire que l’économie est florissante.(ICI)

C’est le cas de nombreux autres pays en Europe. Voyez le tableau relatif au chômage: (ICI)

Que dire du Portugal ? Est-il sorti d’affaire comme voudrait le faire croire l’oligarchie financière ? Pas du tout. (Ici). La dette publique est passée de 83,6 % du PIB en 2009 à 130,2 % en 2014. En 2017, le FMI prévoit encore un ratio de dette de 122 % du PIB. Si on additionne la dette publique et les dettes privées, on atteint un niveau d’endettement vertigineux pour l’économie portugaise : 402,2 % du PIB en mars 2015

Le chômage est légèrement en baisse à 11,9 %; cette baisse s’explique aussi par un recul de la population active, de 0,8 % sur un an, alimenté par l’émigration et le vieillissement de la population, Sur les 66.200 nouveaux emplois créés par le Portugal en un an, 58.700 sont des emplois temporaires, soit 88,7 % du total ! L’embellie sur l’emploi est donc aussi précaire que ces contrats. Le Portugal subit une émigration massive de ses jeunes.

Sa situation est celle d’un pays en faillite tout autant que la Grèce.(Ici)

Enfin, pour couronner le tout, la dette mondiale accumulée par les différents pays 200 000 milliards de dollars. Moi comme vous, j’ai du mal à imaginer ce que cela représente mais de nombreux économistes, pas ceux que vous voyez le plus souvent sur les médias de l’oligarchie, encore qu’ils soient de plus en plus nombreux à reconnaître une évidence criante, alerte sur les les conséquences inévitables de cette façon de fonctionner savoir accumuler les dettes pour faire fonctionner le système. Pour en savoir plus lisez (ici).

La prochaine crise, qu’on nous promet pire que la précédente pourtant non encore achevée, est à nos portes à en croire de très nombreux économistes dont je suis les analyses avec grande attention.(ici)

En effet, malgré l’injection énorme de liquidités (en faisant tourner la planche à biller) la croissance est atone. Elle ne repart pas tant en Europe qu’au Japon, en Chine, aux USA, etc…Et pourtant une montagne de dettes et là qu’il faudra payer.

Voici les fruits pour la micro économie plus précisément: les particuliers et les entreprises.

  • baisse du niveau de vies résultant de la baisse des revenus: salaires, traitements, retraites, prestations diverses.

Il faut adapter les pays développés à la concurrence des pays sous-développés. Cela implique la baisse des salaires, des charges sociales et des aides diverses. Cela signifie un retour en arrière de plusieurs années 1840-1900 au moment où l’industrialisation est apparue.

  • accès au crédit facilité pour compenser et éviter des troubles sociaux avec son corollaire le surendettement.

Comme il est impossible de vivre avec des retraites, des salaires, des rémunérations en baisse, on pousse la population à vivre à crédit : crédit à la consommation, crédit immobilier dans n’importe quelles conditions, création d’entreprise dans n’importe quelles conditions pour dégonfler le chiffre du chômage. Le résultat est: multiplication des faillites, surendettement, catastrophe sociale que l’on compense par des lois pour éviter le pire.

Mais les dégâts individuels subsistent:

  1. avec les frais bancaires et les agios vous payez à la place de ceux qui ne payent plus. Ils exploserons de plus en plus
  2. les frais prélevés par les banques ne se retrouvent plus dans les chiffres d’affaire de l’économie réelle. Ils partent alimentés un système financier déconnecté du réel.
  3. les aides sociales explosent et vos impôts augmentent.
  4. le mauvais stress provoqué par les problèmes financiers provoque ou aggrave les maladies entraînant des dépenses de sécurité sociale accrues.
  5. les fichiers et autres stupidités engendre un développement du travail clandestin et toutes sortes de comportement nuisible à la société.
  6. tous ces phénomènes détruisent l’éthique nécessaire à une société.

Conclusions:

Les tenants de la mondialisation ont prétendu, pour imposer leur modèle qu’il était peu important que certains s’enrichissent démesurément parce que leur richesse retomberait en pluie sur l’ensemble de la population. Force est de constater qu’il n’en est pas ainsi.

Le pire est à venir. Il est prévu par de très nombreux économistes. leur seule réserve est: quand la facture va arriver et quel évènement déclenchera « l’apocalypse »?

On voit déjà les conséquences de ces réformes à la suite de l’orientation économique des années 80. Pendant quelques années, on a pu croire qu’elles étaient bonnes. On a vu les communes, les départements, les rues de nos villes et villages se modifier. Mais tout était à crédit. Ce n’était donc pas le résultat d’une bonne gestion et des fruits d’une bonne croissance. Le taux de croissance de l’économie était obtenu à crédit.

Aujourd’hui on nous parle de prélèvements multiples et variés sur les comptes bancaires des entreprises et des particuliers. Frais bancaires en augmentation, frais de gestion des comptes, et même ponction directe sur les comptes et sur les assurances-vie (bail-in). Ainsi que sur toutes les économies des gens. On nous parle de réduire l’retraite, de réduire toutes les prestations diverses et variées, d’augmentation d’impôts.
On nous parle même de la disparition du cash pour mieux nous plumer. L’assurance vie va être impactée.

Dans une note confidentielle, JP Morgan réclame des régimes autoritaires en Europe pour imposer la mondialisation.
Nous savons que l’immigration massive n’est pas un hasard. Elle est le fruit des manœuvres politiques entreprises par les États-Unis au travers de différentes associations humanitaires qui œuvrent pour une sorte d’invasion de l’Europe avec la connivence et l’accord de gouvernement européen.

Les bourses ne s’effondrent pas encore grâce au quantitative easing des banques centrales c’est-à-dire grâce à la planche à billets. Mais elles ne progressent plus, elles évoluent en dents de scie.

Les états sont tous surendettés. Cet endettement ne cesse d’augmenter de manière vertigineuse sans produire de croissance qui seule permettrait de faire face à cet endettement. Tous les économistes sérieux prédisent une crise des dettes souveraines dans un délai prochain. Personne ne peut donner la date exacte à laquelle cette nouvelle crise se produira.

Néanmoins, un prévisionniste Martin Amstrong s’aventure à donner une date : octobre 2015(ICI)

La vérité glaçante sur les États-Unis

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2015/10/14/olivier-delamarche-bientot-250-de-dette-aux-etats-unis/

https://www.wsws.org/fr/articles/2013/jui2013/morg-j19.shtml

Un des meilleurs prévisionnistes au monde des tendances s’est exprimé sur le site Kingworldnews en expliquant qu’un extraordinaire événement s’est déroulé sous nos yeux: ” La machine à propagande de l’élite mise à mal devant le monde entier. “

Cet interview (à écouter plus bas) effectue un voyage dans la propagande du gouvernement, le mensonge, la tromperie, et explique comment le public est constamment induit en erreur par la machine à propagande massive de l’élite.

Gerald Celente: Voici le titre de CNBC de Vendredi matin: ” le Dow Jones grimpe de plus de 150 points à l’ouverture après que la rue ait digéré le discours de Janet Yellen ” Bon, la grande nouvelle fut qu’elle ne pouvait pas finir son discours, elle a commencé par tousser et a interrompu son speech plutôt que de le finir…Janet Yellen a été victime d’un bref malaise

Gerald Celente continue: “Donc, les nouvelles selon lesquelles la Fed pourrait relever les taux ont été l’excuse pour faire grimper le Dow Jones ce vendredi. Mais cela n’a aucun sens pour toute personne qui réfléchi un peu. Wall Street dit que les propos de Janet Yellen les mettent sur la bonne voie à savoir sur une hausse des taux ce qui serait bon pour les marchés.

Comment cela pourrait-il être positif pour les marchés ? Selon la FED, l’économie mondiale serait la raison pour laquelle ils n’ont pas relevé les taux la semaine dernière. Ils étaient préoccupés par son ralentissement.

Prenons un peu de recul et mettons tout cela en perspective. La seule raison pour laquelle l’économie mondiale a progressé était dû à toutes les mesures d’assouplissement quantitatif (planche à billets) et aux taux d’intérêt historiquement faibles que la Fed a appliqué dans l’économie mondiale après la panique de 2008. Ils ont appelé cela le carry trade. C’était très simple: les entreprises et les pays empruntent des dollars à très bon marché, et puis ils investissent ces fonds dans des actifs à rendement plus élevé libellés en monnaies locales dans les pays étrangers. Mais maintenant, tout cet argent doit être remboursé. Par exemple, il est estimé que la Chine a un carry trade d’environ 2 000 milliards de dollars.

Réfléchissons un instant: toutes ces monnaies ont atteint de nouveaux plus bas dans le monde entier comme le real brésilien, le peso mexicain, le dollar australien qui a perdu 20 % en un an, le huard canadien, qui a chuté à ses niveaux de 2004, la Turquie, la Malaisie, dans de nombreux pays, les monnaies comme les prix des matières premières plongent.

La presse soumise est au service de l’Elite Dirigeante

Or, maintenant, la Fed va probablement relever ses taux et ce serait une bonne nouvelle ? La presse soumise raconte qu’une hausse de taux est positive pour les marchés ? Eh bien voilà, c’est ça le deal. Rappelez-vous du carry trade, car si les taux grimpent et que les monnaies baissent, ils vont tous avoir à rembourser leur dette alors que le dollar monte et que leur monnaie baisse. Alors maintenant, ils vont s’endetter de plus en plus. L’économie mondiale va s’enfoncer plus bas.

Il est donc légitime de se poser des questions sur la compétence, l’honnêteté, la responsabilité, le goût du service public des hommes politiques depuis les années 80. On pourrait même dire depuis les années 70.

Étaient-ils incompétents ? Pas plus que ceux qui les ont précédés. La différence est à rechercher dans l’absence d’honnêteté, d’éthique et de morale. En France plus qu’ailleurs. Pour preuve, on en arrive à des présidents de la république qui divorcent une fois élue, ou qui est élu sans avoir jamais été marié malgré ses 4 enfants, qui change de maîtresse au vu et su du pays. Qui vit comme un ado en allant à son RV galant en scooter.

Ce comportement peut paraître moderne mais en fait il témoigne surtout de la perte des valeurs de la part de celui qui se comporte ainsi et du peuple qui, en d’autres temps, aurait sanctionné. Il témoigne de la perte de conscience des responsabilités qui pèsent sur tout homme public qui devrait être exemplaire. À cela s’ajoute une forme d’immoralité ce qui laisse place au pire : la sacralisation de l’argent et de ce qu’il permet en termes de jouissance.Faire de l’argent devient le seul objectif de ces êtres humains. Et pourquoi ne le ferait-il pas de n’importe quelle manière puisqu’ils sont  assurés d’une quasiment  irresponsabilité? Et pourquoi se posait est-il des questions puisqu’ils sont dépourvus de toute éthique ?

Nombreux mènent des vies privées qui témoignent d’un comportement plus « peopolisé » que studieux consacré à la réflexion et à l’étude de solutions.

http://m.observatoiredeleurope.com/Stiglitz-les-premiers-qui-quitteront-l-euro-s-en-sortiront-le-mieux_a1710.html

 

 

Les frais bancaires! c’est une arnaque…

…à cause de la passivité des Français qui récoltent les fruits de leur passivité. 

20664957_322196808191329_2777707247436244860_n

 

Sans titre

Bienvenue sur notre site.

btn_donateCC_LG

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo.

1 80% de ceux qui nous ont fait confiance ont obtenu satisfaction.

15 000 000 d’€ récupérés pour nos adhérents depuis notre création : extourne de frais, dommages intérêts, annulation de dettes.

Depuis 23 ans (1994) nous sommes tous les jours à votre écoute. 2015 est l’année de notre 21 ème anniversaire.

Pour vous aider à résoudre votre problème

Pour constituer un important lobbying

Pour la cellule de prévention

contactez-fnacab

 On vous attend. Ensemble on sera encore plus fort.

Vous nous faites le plaisir de visiter notre site parce que vous cherchez une solution à vos problèmes bancaires. L’association est là pour vous aider mais réfléchissez à la façon dont vous pouvez participer à cette association car la solution définitive aux problèmes des abus bancaires passe par une action collective. Une fois réglé, le même problème ou un autre revient quelques temps après. La machine ne s’arrête jamais. C’est les lois qu’il faut changer. N’oubliez pas de visiter toutes les pages, vous trouverez probablement les réponses que vous cherchez.

Pourquoi avons nous créé la Fédération Nationale des Associations Contre les Abus Bancaires ?

  1. Pour permettre à tous ( association, entreprise, syndicat, club, particulier, profession libérale commerçant) de se retrouver dans une organisation puissante et efficace afin de mettre leurs moyens en commun et créer un lobbying puissant.
  2. Pour aider l’usager de  banque à régler ses problèmes face aux abus du système bancaire. Groupons nos énergies. Ne rester pas seul face à votre banquier.

Les fondateurs de la Fnacab savent que : Tout est possible.Seules sont perdues d’avance les batailles qu’on ne livre pas ! 

Recevez toutes nos informations gratuitement toute l’année en retournant votre adresse mail et abonnez vous au site :

Mail : contact@fnacab.org

Adresse :2203 ch de Saint Claude, Le chorus 06600 Antibes

Permanence Téléphonique : 

04 97 21 94 48

Site: http://www.fnacab.org

Le pire est à craindre, pourquoi?

Parce que Macron a choisi , semble-t-il la « Stratégie de la tension : Macron ne parlera que lundi… »  ainsi que l’explique dans son article Olivier Demeulenaere que vous trouverez en allant sur le lien.

Nous partageons cet avis. Les propos tenus par certain membre du gouvernement, ceux de certains soutiens bobos mondialistes et ceux des médias aux ordres qui parlent en boucle que des dégâts ne laissent augurer rien de bon. Ils voudraient provoquer des contre manifestations des privilégiés du système qu’ils ne s’y prendraient pas autrement.

Manifestement il ne veut discuter qu’avec « les corps intermédiaires »qui sont depuis longtemps les obligés des gouvernements successifs. Attendez vous à des mesurettes et à de la poudre aux yeux. Peut être cela unira les modérés et les durs à nouveau.

Comment ne pas voir que tout est fait pour jeter de l’huile sur le feu… et provoquer une escalade dans la violence, en particulier à Paris ? OD « L’ Élysée vient d’opposer une fin de non recevoir à la demande du mouvement des « gilets jaunes libres » de rencontrer Emmanuel Macron ce vendredi après midi. La […]

via Stratégie de la tension : Macron ne parlera que lundi… et refuse de recevoir les gilets jaunes aujourd’hui — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

Macron va enfin sortir de dessous son lit… — insurrection pacifique

Pour prendre la parole mais pour dire quoi? qu’il a compris, qu’il s’excuse d’avoir insulté le peuple? que tout va changer dorénavant? est ce possible cela? ne rêvez pas. Même s’il le faisait, cela serait il sincère? peut on devenir sincère quand on pense profondément que l’on a raison, qu’on a raison contre tous et […]

via Macron va enfin sortir de dessous son lit… — INSURRECTION PACIFIQUE

Et en plus ils jouent les forts en gueule.. — INSURRECTION PACIFIQUE

Cette député a des lettres de noblesse: « Le 2 novembre 2016, elle est condamnée par le tribunal de commerce de Bobigny à « une interdiction de diriger, gérer, administrer ou contrôler directement ou indirectement toute entreprise commerciale ou artisanale […] pour une durée de cinq ans », le tribunal la jugeant coupable de fautes de gestion ayant […]

via Et en plus ils jouent les forts en gueule.. — INSURRECTION PACIFIQUE

Soutien de la FNACAB aux gilets jaunes

« Au moment où la France profonde, reflet de la majorité silencieuse de ce pays, se rebelle contre les responsables de la lente mais inexorable dégradation financière  de l’ensemble de la population, la FNACAB entend rappeler que depuis 25 ans elle constate ce phénomène.

Cette année est celle des records. Les appels à l’aide ont augmenté de 50% et les dossiers à traiter de 25%. Et s’il y a un grand décalage entre l’ouverture de dossier et les appels à l’aide, c’est que bon nombre sont dans l’incapacité de régler une cotisation. Du jamais vu jusqu’à ce jour.

Sur ces personnes, le système bancaire, toutes enseignes confondues, s’acharnent sans même le plus souvent respecter la législation censée réduire les excès. Il serait bon que les Gilets Jaunes à qui nous apportons toutes notre aide incluent dans leurs revendications la réforme en profondeur du système bancaire.

La FNACAB vit sans subventions aucune et ne peut assumer qu’avec le concours de bénévoles dont elle assure « la formation » mais depuis ces derniers mois, les vocations se raréfient ce qui risque de nous amener à cesser notre activité ou à la réduire de façon drastique ce qui serait dommageable. Alors que tous ceux qui pensent que nous menons un juste combat nous rejoignent. Et surtout qu’ils participent aux gilets jaunes »

 

Hoenig (FDIC) : Deutsche Bank, Société Générale et Crédit Agricole sont en danger — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

« Quatre-vingt ans après que le président Franklin Delano Roosevelt a libéré les Etats-Unis du contrôle de Wall Street, grâce à la loi Glass-Steagall qui a séparé les banques d’ »investissement » des banques commerciales et de dépôt, Thomas Hoenig, le vice-président de l’Agence fédérale de garantie des dépôts FDIC, a vertement critiqué les défenseurs des « banques universelles » […]

via Hoenig (FDIC) : Deutsche Bank, Société Générale et Crédit Agricole sont en danger — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

Visites de la police et du fisc à la glorieuse Deutsche Bank, la France n’a rien compris ! (B. Bertez)

Et dire que les Allemands, comptant sur la faiblesse du servile Macron, ont proposé que la France cède à l’UE (c’est-à-dire à eux-mêmes) son siège au conseil de sécurité de l’ONU… OD « La glorieuse Deusche Bank de la glorieuse Allemagne devant laquelle nous sommes à genoux 24H sur 24 est à l’agonie sous tous les aspects. […]

via Visites de la police et du fisc à la glorieuse Deutsche Bank, la France n’a rien compris ! (B. Bertez) — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

Enfin fier d’être français…la victoire est à portée de main. insurrection pacifique

Devant le réveil des français que j’espérais mais que je pensais impossible en raison des manipulations psychologiques menées par l’oligarchie, je suis fier des français surtout de « ceux qui ne sont rien » comme les petits patrons, les petits salariés, les paysans qui crèvent la fin, bref des gueux et des sans grade. Mais attention! ne […]

via Enfin fier d’être français…la victoire est à portée de main. — INSURRECTION PACIFIQUE

Le champion de la terre?- insurrection pacifique.

Il méritait certainement une sorte de prix, sans doute pas une médaille, et finalement pas pour ce qu’ils croyaient. Emmanuel Macron a effectivement réalisé un exploit dans le domaine de l’écologie: être le premier, le seul, à avoir débauché Nicolas Hulot pour en faire un ministre et finalement, quelques mois plus tard, presque réussir à […] […]

via Le champion de la terre? — INSURRECTION PACIFIQUE

« QUOS VULT PERDERE JUPITER DEMENTAT » « Jupiter commence par rendre fous ceux qu’il veut perdre » insurrection pacifique

Selon Gala, « Brigitte et Emmanuel Macron dépensent 300.000 euros pour changer la moquette de l’Elysée, la polémique enfle » Après la facture de la vaisselle commandée par le couple présidentiel, ce sont les travaux de rénovation de l’Élysée qui devraient prendre fin le 15 janvier et coûter au total la bagatelle de 600.000 euros, […]

via « QUOS VULT PERDERE JUPITER DEMENTAT » « Jupiter commence par rendre fous ceux qu’il veut perdre » — Le Blog de la Résistance — INSURRECTION PACIFIQUE

Il témoigne :