FNACAB

Accueil » 2017 » février

Archives Mensuelles: février 2017

L’aveuglement français est total…

…ailleurs en Europe, on se pose au moins des questions. …et en France on vous cache ce qui se prépare en Europe à propos de l’€. Les Pays-Bas envisagent-ils de quitter la zone euro ? Des députés néerlandais ont commandé un rapport sur le futur de la monnaie unique, avant un débat au Parlement sur l’opportunité d’abandonner […]

via L’aveuglement français est total… — FNACAB

L’aveuglement français est total…

…ailleurs en Europe, on se pose au moins des questions.

…fait qu’on vous cache ce qui se prépare en Europe à propos de l’€. Les Pays-Bas envisagent-ils de quitter la zone euro ? Des députés néerlandais ont commandé un rapport sur le futur de la monnaie unique, avant un débat au Parlement sur l’opportunité d’abandonner la monnaie unique. Les travaux ont été lancés suite à […]

via L’aveuglement français… — FNACAB

Bravo pour votre prise de position.

Récompensé du César du meilleur documentaire pour son film “Merci Patron !”, François Ruffin est monté à la tribune avec un tee-shirt anti-Bolloré et a dénoncé dans une charge violente les médias, les politiques et le président “sans cran” François Hollande. Bien vu… Même si, pour bien faire, c’est tout le système qu’il faudrait changer […]

via François Ruffin : “Ce sont des ouvriers qui sont touchés et on n’en a rien à foutre” — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

Pourquoi se gêneraient elles. Elles sont assurées de l’impunité…

 

via «L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue» par Myret Zaki et Etienne Chouard — Le Blog de la Résistance

Pétition pour une pluralité dans l’audio visuel public.

Je ne signe jamais de pétition mais celle là, je l’ai signé.

hrvoiezulsdngxc-800x450-nopad

https://www.change.org/p/c-u-s-p-a-r%C3%A9tablissons-la-pluralit%C3%A9-d-opinion-dans-l-audiovisuel-public?source_location=minibar

Révolution pourpre et Troisième Guerre mondiale – La guerre de l’information entre L’OTAN et la Russie tourne à l’hystérie …

Comme je l’ai rapporté, le Renforcement de l’OTAN en Europe de l’Est face à la Russie s’amplifie . La guerre de l’information que se livrent les 2 protagonistes est un point c…

Source : Révolution pourpre et Troisième Guerre mondiale – La guerre de l’information entre L’OTAN et la Russie tourne à l’hystérie …

Le grexit serait pour bientôt ?

Vidéo – Pour Artus, le problème de l’euro c’est que ça ne marche pas Suite logique – Alors que la Grèce traverse une crise économique plus longue que celle de la Grande Dépression, le pays se dirige vers son quatrième plan de sauvetage. En plus des craintes d’un Grexit (souhaité par de nombreuses voix, en Grèce comme […]

via Selon l’ambassadeur des États-Unis auprès de l’UE , la Grèce pourrait enfin «rompre les liens avec l’Allemagne et sortir de L’Euro” .. — Le Blog de la Résistance

Des nouvelles d’Aurélie,restauratrice à Cannes…

fullsizerender

Et si vous alliez déjeuner ou dîner dans son établissement ! Ce serait un acte d’insurrection pacifique.

…entrée en « insurrection pacifique » contre la SMC agence Cannes Foch, suivant en cela nos conseils.Elle a un moral d’enfer et sa décision fait le buzz sur notre page facebook que vous pourriez rejoindre. Elle a un moral d’enfer soutenu par déjà plus de 4000 personnes aont reçu l’information et 49 partages en moins de 24h. Des contacts ont été pris pour aller la voir. Nous devons considérer son combat comme celui de nous tous qui sommes devenus des « sans droits » face au système bancaire par la grâce des hommes politiques de droite comme de gauche.

Voici quelques infos complémentaires à partir de l’analyse de son relevé de compte:

l’analyse d’un des relevés de compte d’Aurélie par Me BOUSQUET, président de la FNACAB.

« La banque se rémunère par un intérêt de 10,5% pour le découvert autorisé  et 13,5 % pour le dépassement ou un découvert non autorisé. C’est très cher quand on connaît les taux actuels qui varient entre 1,5 et 5%. Mais voyez qu’à cela s’ajoute une commission de dépassement 3%, une commission de découvert trimestrielle 0,18%, une commission d’immobilisation 3%, une commission de mouvement de compte 0,2000% et enfin des frais de tenue de compte.Merci la vache à lait. Les frais sont donc une invention qui permet de sur facturer des opérations par ailleurs qui coûtent rien à la banque parce que informatisées. La rémunération du banquier, c’est le taux d’intérêts, les frais se sont développés à cause de la soumission des clients.

vous remarquerez que plus vous êtes en situation difficile, plus le banquier s’acharne, c’est contraire à sa mission sociétale. »

img_2907

Aurélie, commerçante, entre en résistance à Cannes…

img_2900

Pourquoi ? Parce qu’elle s’est aperçue que son « conseiller » avait été de mauvais conseil et même avait profité de son état de faiblesse pour la convaincre de le suivre dans ses propositions (c’est un cas extrêmement fréquent). Mais quels sont les faits ?

Aurélie est restauratrice, cliente de la SMC, agence Cannes Foch. Elle a vendu un premier fonds de commerce et réinvesti dans une nouvelle affaire que vous voyez sur la photo. (Allez la voir et apportez lui votre soutien par tous moyens. D’ailleurs l’établissement est sympa) Elle finance par un apport personnel et un crédit. Mais à Cannes, comme partout ailleurs, il faut un peu de temps pour lancer une affaire. Il y a de surcroit un caractère saisonnier. Beaucoup d’activités sont au ralenti hors saison touristique. Les découverts se creusent. Ils sont comblés pendant la saison. Il est nécessaire de faire la soudure. Un bon banquier est celui qui n’oublie pas cette vérité de notoriété publique. Aurélie, elle dispose d’une petite réserve conservée sur un livret puisqu’elle n’a pas tout investi de la vente de son affaire précédente. Cette réserve lui permet de faire face à des besoins de trésorerie. Afin de la préserver, elle décide de demander à son banquier un découvert.

Le conseiller est très « gentil » (on n’attrape pas des mouches avec du vinaigre). Il accepte de concrétiser un découvert de 5000€ contre la souscription d’une assurance vie, nantie au profit de la banque, sur laquelle sera versée la petite réserve de trésorerie personnelle (10 000€). Le découvert est insuffisant mais Aurélie, sous pression des factures à régler, va accepter la mauvaise affaire. C’est un mauvais conseil. Pourquoi ?

Parce qu’un découvert insuffisant va obligatoirement être dépassé et les agios seront majorés selon un principe anormal mais courant. De surcroit des frais sanctions seront facturés alors qu’ils ne rémunèrent aucune prestation particulière mais l’Etat, dirigé par des politiques sourds, muets et aveugles, ont rendu possible cette situation. Elle ne peut plus avoir recours à son petit capital nanti de sorte qu’elle dépasse son autorisation de découvert qui va grossir du fait surtout des frais sanction (10 000€). Cette situation est courante. Le « conseiller » qui connait bien le fonctionnement du système pour remplir ses objectifs et être bien noté, dans cette opération a rempli ses objectifs. Il a vendu une assurance vie, un découvert garanti donc sans risque et créer les conditions pour augmenter le chiffre d’affaire de la banque par des frais bancaires.

Conclusion : le découvert s’est aggravé artificiellement par l’accumulation de frais (10 000€) et d’agios (à10,50% et 13,50% encas de dépassement). La banque veut croquer son assurance vie ; Aurélie refuse cette avalanche de frais. Elle n’a qu’une solution : entrer en insurrection pacifique mais ferme.

OBSERVATIONS DE LA FNACAB :

A coup de milliards dépensé en publicité, les banques ont fait admettre, avec la complicité, des médias que les frais bancaires étaient justifiés comme étant la rémunération d’un service rendu. En fait il n’en est rien. Pourquoi ?

Parce que quand votre compte est positif, elles sont rémunérées par l’utilisation de votre argent à leur seul profit et quand votre compte est négatif, elles sont payées par les intérêts débiteurs très chers. Elles sont donc rémunérées.

Exemple : sur la plaquette SMC, à la date du 01/07/16, pour un débit en compte de 900 EUR sur 20 jours à un taux débiteur de 17,88 %, les intérêts débiteurs sont de 8,94 EUR, soit un TAEG de 19,87 % pour un particulier. Excusé du peu, le service est largement rémunéré. Les frais bancaires ont donc un autre objectif. Voir ICI .

La preuve en est donnée par l’analyse d’un des relevés de compte d’Aurélie par Me BOUSQUET, président de la FNACAB.

img_2907

« La banque se rémunère par un intérêt de 10,5% pour le découvert autorisé  et 13,5 % pour le dépassement ou un découvert non autorisé. C’est très cher quand on connaît les taux actuels qui varient entre 1,5 et 5%. Mais voyez qu’à cela s’ajoute une commission de dépassement 3%, une commission de découvert trimestrielle 0,18%, une commission d’immobilisation 3%, une commission de mouvement de compte 0,2000% et enfin des frais de tenue de compte.Merci la vache à lait. Les frais sont donc une invention qui permet de sur facturer des opérations par ailleurs qui coûtent rien à la banque parce que informatisées. La rémunération du banquier, c’est le taux d’intérêts, les frais se sont développés à cause de la soumission des clients.

vous remarquerez que plus vous êtes en situation difficile, plus le banquier s’acharne, c’est contraire à sa mission sociétale. »

 Société générale TAEG : de 7,60 % à 19,99 %
 BNP Taux d’intérêt débiteur : 15,90 Taux d’intérêt débiteur : 18,40 %
 HSBC Taux d’intérêt débiteur :
ux de base de 7,40 % + de 2,8 % à 8 %
Taux d’intérêt débiteur :
taux de base de 7,40 % + 9,5 %
 Caisse d’épargne Contactez votre banque en région Contactez votre banque en région
 Crédit agricole Contactez votre banque en région Contactez votre banque en région
 Alliance banque Taux nominal annuel : 10,90 % Taux nominal annuel : 17 %
 Banque postale Taux d’intérêt débiteur : 14 % Taux d’intérêt débiteur : 16 %

 

Charles Gave : « les médias,… une entreprise de cirage de pompes »